Espèces cibles

Colletes hederae Schmidt & Westrich

1. Description et écologie

La Collète du lierre, Colletes hederae (Hymenoptera, Colletidae), est une abeille solitaire qui émerge à la fin de l’été, dans le courant du mois d’août, et dont la période d’activité se prolonge parfois jusqu’au mois de novembre. Cette espèce peut occasionnellement former des colonies comprenant plusieurs milliers de nids. Pour la confection de leurs nids, les femelles de C. hederae affectionnent particulièrement les talus relativement nus, à paroi verticale et à texture argileuse (ou argilo-sableuse). Il n’est cependant pas rare d’observer cette espèce nidifier sur des surfaces relativement planes et parfois recouvertes d’herbe. Au cours de la période de reproduction, les mâles patrouillent sur le site de nidification à la recherche des femelles. Lorsqu’une femelle vierge s’extrait de sa cellule larvaire souterraine et qu’elle rejoint la surface du sol, elle est rapidement prise d’assaut par plusieurs mâles qui tentent alors de s’accoupler avec elle. On observe alors des “essaims copulatoires” caractéristiques (Figure 2) qui se disloquent une fois que la femelle s’est accouplée avec l’un des mâles.

2. Distribution géographique

Dans l’état actuel des connaissances, la répartition de C. hederae semble centrée sur l’Europe de l’Ouest, en particulier le long des côtes d’Angleterre (S.P.M. Roberts, comm. pers. 2006), en Allemagne (Schmidt & Westrich 1993), en Belgique (Petit 1996, 2006), en France, au Grand-Duché du Luxembourg (Feitz 2001) en Italie, aux Pays-Bas (voir Lefeber 1998, Peeters et al. 1999) et en Suisse (Figure 3).

Colletes hederae male
Fig.1. Mâle de Colletes hederae (Hym. Colletidae) sur une inflorescence de lierre (Hedera helix, Aroliaceae) (Photo NJ Vereecken)

Colletes hederaea mating ball