Another pages about the genus Dasypoda : Belgium - European bees
Atlas Hymenoptera - Melittidae - Dasypoda
author(s) : Denis Michez

Dasypoda species are the biggest species among the Dasypodaidae. Most species are longer than 15 mm while the other Dasypodaidae are less than 10 mm. Dasypoda share a few apomorphies: black body, vertex elevated, no basitibial plate, female scopae strongly developed and absence of keirotrichia (Michener 1981).
Michez et al. (2004a, b) and Michez (2005) listed 33 species and described four subgenera based on morphological cladistic analysis: Dasypoda s.str., Heterodasypoda, Microdasypoda and Megadasypoda. Diagnostic features are numerous at specific level: sculpture of outer surface of galea, punctation of clypeus, length of malar area, scopae colour, appressed setae on female pygidial plate, shape of male S6-8 and shape of male genitalia.
Dasypoda species are common in the Palaearctic region from Morocco to Japan but most species are west-palaearctic (Michez 2002, 2005, Michez et al. 2004a, b). The four subgenera diversity centres are restricted to one of the following Mediterranean peninsula: Balkan, Morocco and Spain. Cycles of repeated expansions and fragmentations of ecosystems during the Quaternary Era could explain these ranges.

Dasypoda

 maps Photos
Show only this taxa Dasypoda (Dasypoda) albipila Spinola 1838
DIAGNOSE DIFFÉRENTIELLE.
Femelle. Morphologie proche de D. hirtipes mais plus petite (12mm) et à pilosité plus claire. D. albipila constitue avec D. warnckei et D. sinuata, un groupe d’espèce rencontrée dans les régions sub-désertiques du Nord de l’Afrique et de la Péninsule arabe. Elles sont probablement issues d’isolement de populations de D. hirtipes.
Male. Très proche de D. hirtipes mais se distingue par les disques des tergites à pilosité blanche, la pilosité générale clairsemée, la cuticule noire à jaune, les gonobases moins développées et l’apex du processus externe du gonostyle sans longue soies jaunes
carto
D. (Dasypoda) albipila Spinola 1838
Main sources : Michez D., Terzo M. & Rasmont (2004a, b)
Last update : Dec. 2006
Show only this taxa Dasypoda (Dasypoda) chinensis Wu 1978
Show only this taxa Dasypoda (Dasypoda) cockerelli Yasumatsu 1935
carto

Main sources : Michez D., Terzo M. & Rasmont (2004a, b)
Last update : dec 2006
Show only this taxa Dasypoda (Dasypoda) dusmeti Quilis 1928
DIAGNOSE DIFFÉRENTIELLE.
Femelle. Proche de D. hirtipes ; se distingue par le clypeus imponctué sur sa ligne médiane et la bande du tergite 4 interrompue.
Male. Proche de D. hirtipes, D. albila, D. maura, D. sinuata et D. warnckei, se distingue de toutes ces espèces par le bord des sternites 3-5 à pilosité blanche et dense, la dépression du tergite 2 glabre, la bande 3 blanche et largement interrompue au centre, la bande 4 blanche interrompue au centre et le sternite 6 nettement chagriné, avec des bords latéraux saillants (unique pour l’ensemble du genre).
carto
D. (Dasypoda) dusmeti Quilis 1928
Main sources : Michez D., Terzo M. & Rasmont (2004a, b)
Last update : Dec. 2006
photo
D_dusmeti_gen-profil.BMP
auteur(s) : Michez D.
Genitalia mâle
Show only this taxa Dasypoda (Dasypoda) gusenleitneri Michez 2004
carto
D. (Dasypoda) gusenleitneri Michez 2004
Main sources : Michez D., Terzo M. & Rasmont (2004a, b)
Last update : dec 2006
Show only this taxa Dasypoda (Dasypoda) hirtipes (Fabricius 1793)
DIAGNOSE DIFFÉRENTIELLE.
Femelle. Proche de D. albipila, D. albimana, D. sinuata, D. tubera, D. warnckei, D. dusmeti, D. maura et D. pyriformis ; se distingue des cinq premières par la dépression du tergite 5 à pilosité noire ; se distingue des deux suivantes par le clypeus ponctué sur toute sa surface et la bande 4 continue ; se distingue de la dernière par le scutum chagriné et mat à pilosité composée de soies noires et de soies rouge jaunâtre, les bandes 2 et 3 entières et l’apex du disque du tergite 2 droit.
Male. Proche des mêmes espèces que la femelle, se distingue, pour les sous-espèces européennes (D. hirtipes hirtipes, D. h. graeca, D. h. minor), par des genitalia présentant à l’apex des gonostyles de longues soies jaunes et pour D. hirtipes oraniensis par le milieu du sternite 6 en fossette.
carto
Dasypoda hirtipes
Main sources : D. Michez
Last update : Dec. 2005
carto
D. (Dasypoda) hirtipes (Fabricius 1793)
Main sources : Michez D., Terzo M. & Rasmont (2004a, b); Michez (2002a)
Last update :
photo
Dasypoda hirtipes >>> galerie photos
auteur(s) : Yvan Barbier
B, Sclaigneaux
 photo
Dasypoda hirtipes, male >>> galerie photos
auteur(s) : A. PAULY
Réserve de Kalmthout
sur Senecio sp.
 photo
D_hirtipes_male_gen-dorsal.BMP
auteur(s) : Michez D.
Genitalia mâle
 photo
Dasypoda hirtipes
auteur(s) : Gosselin M.
Larve sur pain de pollen
 photo
Dasypoda hirtipes
auteur(s) : Gosselin M.
Larve sur pain de pollen
 photo
Dasypoda hirtipes
auteur(s) : Gosselin M.
Site de nidification
 photo
Dasypoda hirtipes
auteur(s) : Gosselin M.
Larve sur pain de pollen
Show only this taxa Dasypoda (Dasypoda) japonica Cockerell 1911
carto
D. (Dasypoda) japonica Cockerell 1911
Main sources : Michez D., Terzo M. & Rasmont (2004a, b)
Last update :
Show only this taxa Dasypoda (Dasypoda) litigator Bakker 2002
carto
D. (Dasypoda) litigator Bakker 2002
Main sources : Michez D., Terzo M. & Rasmont (2004a, b)
Last update :
Show only this taxa Dasypoda (Dasypoda) maura Pérez 1895
DIAGNOSE DIFFÉRENTIELLE.
Femelle. Proche de D. hirtipes et de D. dusmeti ; s’en distingue par le mesosoma à pilosité entièrement rousse, la face et le metasoma à pilosité entièrement noire.
Male. Proche de D. hirtipes et de D. dusmeti ; s’en distingue par la face et les tergites 2-3 à pilosité rousse ou brun foncé, les dépressions des tergites glabres et le clypeus avec une ligne médiane continue imponctuée.
carto
D. (Dasypoda) maura Pérez 1895
Main sources : Michez D., Terzo M. & Rasmont (2004a, b)
Last update :
Show only this taxa Dasypoda (Dasypoda) oraniensis Pérez 1895
carto
D. (Dasypoda) oraniensis Pérez 1895
Main sources : Michez D., Terzo M. & Rasmont (2004a, b); Michez (2002a)
Last update :
Show only this taxa Dasypoda (Dasypoda) pyriformis Radoszkowski 1887
DIAGNOSE DIFFÉRENTIELLE.
Femelle. Proche de D. hirtipes ; s’en distingue par le scutum lisse et brillant à pilosité entièrement noir, les bandes 2 et 3 interrompues et le disque du tergite 2 avec la marge apicale légèrement échancré.
Male. D. tubera et D. pyriformis sont les seuls mâles de Dasypoda a présenter à la fois l’espace malaire relativement court et les articles antennaires fortement bombés ventralement ; D. pyriformis se distingue spécifiquement par le tibia postérieur épaissi sur le côté, le basitarse postérieur non épaissi et le tergite 6 à pilosité noire.
carto
D. (Dasypoda) pyriformis Radoszkowski 1887
Main sources : Michez D., Terzo M. & Rasmont (2004a, b)
Last update :
Show only this taxa Dasypoda (Dasypoda) riftensis Michez & Pauly 2012
Show only this taxa Dasypoda (Dasypoda) sichuanensis Wu 2000
carto
D. (Dasypoda) sichuanensis Wu 2000
Main sources : Michez D., Terzo M. & Rasmont (2004a, b)
Last update :
Show only this taxa Dasypoda (Dasypoda) sinuata Pérez 1895
carto
D. (Dasypoda) sinuata Pérez 1895
Main sources : Michez D., Terzo M. & Rasmont (2004a, b); Michez (2002a)
Last update :
Show only this taxa Dasypoda (Dasypoda) syriensis Michez 2004
carto
D. (Dasypoda) syriensis Michez 2004
Main sources : Michez D., Terzo M. & Rasmont (2004a, b)
Last update :
Show only this taxa Dasypoda (Dasypoda) tubera Warncke 1973
carto
D. (Dasypoda) tubera Warncke 1973
Main sources : Michez D., Terzo M. & Rasmont (2004a, b)
Last update :
photo
D_tubera-gonostyle-profil.BMP
auteur(s) : Michez D.
Genitalia mâle
Show only this taxa Dasypoda (Dasypoda) warnckei Michez 2004
carto
D. (Dasypoda) warnckei Michez 2004
Main sources : Michez D., Terzo M. & Rasmont (2004a, b)
Last update :
Show only this taxa Dasypoda (Heterodasypoda) albimana Pérez 1905
DIAGNOSE DIFFÉRENTIELLE.
Femelle. Proche de D. hirtipes mais rapport entre la longueur de la palpe maxillaire et de la galea proche de 1, métatarse médiane et frange apicale à pilosité blanche.
Male. Comme D. pyrotrichia et D. morotei, sternite 7 avec deux larges structures apicales, généralement à forte pilosité (fig. 26) et gonostyle formé par trois processus distincts, l’interne est membraneux, le médian en forme de palette et l’externe généralement plus développé. D. albimana se distingue par le clypeus entièrement ponctué, les tergites avec leurs dépression apicales à pilosité jaunâtre importante, le sternite 8 sans lobes ventro-apicaux et le gonostyle avec le processus externe élargi à l’apex.
carto
Distribution Dasypoda albimana
Main sources : Michez D.
Last update : 24/01/2007
Show only this taxa Dasypoda (Heterodasypoda) morotei Quilis 1928
carto
Distribution Dasypoda morotei
Main sources : Michez D.
Last update : 24/01/2007
photo
D_morotei_male_gen-dorsal.BMP
auteur(s) : Michez D.
Genitalia mâle
 photo
D_morotei_male_gen-ventral.BMP
auteur(s) : Michez D.
Genitalia mâle
 photo
D_morotei_male_gonostyle-ventral.BMP
auteur(s) : Michez D.
Genitalia mâle
Show only this taxa Dasypoda (Heterodasypoda) pyrotrichia Förster 1855
DIAGNOSE DIFFÉRENTIELLE.
Femelle. Proche de D. morotei ; s’en distingue par la face extérieure de la galea matte, le clypeus chagriné, la face à pilosité noire, le scutum à pilosité entièrement rousse, la face ventrale du mesosoma à pilosité entièrement noire, le tergite 1 à pilosité réduite et la bande 4 très réduite.
Male. Proche de D. morotei ; s’en distingue par la base du processus externe du gonostyle de même largeur que le processus interne, le processus latéro-apicaux du sternite 7 aussi long que large, le sternite 6 profondément échancré et le 3ème article antennaire tout au plus de même longueur que le 4ème.
carto
Distribution Dasypoda pyrotrichia
Main sources : Michez D.
Last update : 24/01/2007
Show only this taxa Dasypoda (Megadasypoda) argentata Panzer 1809
DIAGNOSE DIFFÉRENTIELLE.
D. argentata est l’espèce la plus commune du sous-genre Megadasypoda (présentant un espace malaire plus long que le pédicelle).
La femelle ne se distingue pas des autres espèces par un caractère autapomorphe mais par la combinaison de plusieurs caractères : le tibia antérieur à pilosité brune, les tegulae noires et opaques, le postscutellum mat, la bande 4 jaune-orange et échancrée, le disque du tergite 5 à pilosité jaune-orange et les scopae noires à brunes.
Male. Aucun épaississement du tibia postérieur (comme D. suripes ou D. patinyi), ni aucune épine sur le tibia antérieur (comme D. spinigera) ; genitalia morphologiquement proches de D. braccata ; diagnose par le clypeus et le metasoma à pilosité hirsute.
carto
Distribution Dasypoda argentata
Main sources : Michez D.
Last update : 24/01/2007
photo
D_argentata_male_gen-profil.BMP
auteur(s) : Michez D.
Genitalia mâle
Show only this taxa Dasypoda (Megadasypoda) braccata Eversmann 1852
DIAGNOSE DIFFÉRENTIELLE.
D. braccata fait partie du groupe des Dasypoda dont l’espace malaire est plus long que le pédicelle.
Femelle. Morphologie proche de D. longigena, D. suripes et D. spinigera mais face ventrale du mesosoma et du metasoma à pilosité sombre.
Male. Aucun épaississement du tibia postérieur, ni aucune épine sur le tibia antérieur ; genitalia morphologiquement proches de D. argentata ; se distingue par le clypeus et le metasoma à pilosité couchée.
carto
Distribution Dasypoda braccata
Main sources : Michez D.
Last update : 24/01/2007
Show only this taxa Dasypoda (Megadasypoda) friesana Schletterer 1890
DIAGNOSE DIFFÉRENTIELLE.
Femelle. Proche de D. argentata et de D. suripes ; se distingue de la première espèce par les scopae brunes, les fémurs 1-2 à pilosité brune et la bande 4 jaune ; se distingue de la seconde par les sternites à pilosité rouge jaunâtre, le scutum mat et le clypeus à pilosité jaune à l’avant.
Male. Se distingue de toutes les autres espèces à l’espace malaire plus long que le pédicelle par les articles antennaires 3-13 fortement bombés ventralement.
carto
Distribution Dasypoda frieseana
Main sources : Michez D.
Last update : 24/01/2007
Show only this taxa Dasypoda (Megadasypoda) intermedia Michez 2005
carto
Distribution Dasypoda intermedia
Main sources : Michez D.
Last update : 24/01/2007
Show only this taxa Dasypoda (Megadasypoda) longigena Schletterer 1890
DIAGNOSE DIFFÉRENTIELLE.
Femelle. Proche de D. braccata ; s’en distingue par les scopae jaunes, les disques des tergites à pilosité noire à partir du tergite 5, la bande 4 blanche et l’espace malaire de longueur sub-égale au 3ème article antennaire (unique chez les Dasypoda).
Male. Proche de D. braccata et D. spinigera ; s’en distingue par le centre de l’espace malaire plus long que le 3ème article antennaire (unique chez les Dasypoda).
carto
Distribution Dasypoda longigena
Main sources : Michez D.
Last update : 24/01/2007
Show only this taxa Dasypoda (Megadasypoda) patinyi Michez 2002
DIAGNOSE DIFFÉRENTIELLE.
Femelle. Proche de D. argentata mais le 3ème article antennaire long et coudé, et les tarses des pattes antérieures jaune-brun. Dans le groupe des Dasypoda à large espace malaire, seule espèce à présenter une pilosité noire et couchée au niveau des disques des tergites 2 à 4.
Male. Proche de D. braccata mais le scape fortement épaissi sur toute sa longueur, le 3ème article antennaire coudé et aussi long que les deux suivants réunis.
carto
Distribution Dasypoda patinyi
Main sources : Michez D.
Last update : 24/01/2007
Show only this taxa Dasypoda (Megadasypoda) spinigera Kohl 1905
carto
Distribution Dasypoda longigena
Main sources : Michez D.
Last update : 24/01/2007
photo
D_spinigera_femelle_plaque_pygidiale.BMP
auteur(s) : Michez D.
Plaque pygidiale femelle
 photo
D_spinigera_male_gen-dorsal.BMP
auteur(s) : Michez D.
Genitalia mâle
 photo
D_spinigera_male_gen-profil.BMP
auteur(s) : Michez D.
Genitalia mâle
Show only this taxa Dasypoda (Megadasypoda) suripes (Christ 1791)
Show only this taxa Dasypoda (Megadasypoda) toroki Michez 2004
carto
Distribution Dasypoda toroki
Main sources : Michez D.
Last update :
Show only this taxa Dasypoda (Megadasypoda) visnaga (Rossi 1790)
carto
Distribution Dasypoda visnaga
Main sources : Michez D.
Last update : 24/01/2007
Show only this taxa Dasypoda (Microdasypoda) brevicornis Pérez 1905
DIAGNOSE DIFFÉRENTIELLE.
Femelle. Proche de D. crassicornis mais se distingue par le clypeus plus largement imponctué (fig. 11), la pilosité de la face composée de soies noires et de soies blanches, et la frange anale brunâtre.
Male. Proche de D. crassicornis et de D. cingulata ; se distingue de la première espèce par l’article antennaire 3 conique, la face à pilosité jaunâtre avec quelques soies noires sur les côtés et le gonostyle formé par deux structures distinctes; se distingue de la seconde par l’article antennaire 3 tout au plus de même longueur que le quatrième, la pilosité du sternite 6 dirigée de façon radiaire, les dépressions des tergites quasiment glabres et le gonostyle de largeur constante.
carto
Distribution Dasypoda brevicornis
Main sources : Michez D.
Last update : 24/01/2007
Show only this taxa Dasypoda (Microdasypoda) cingulata Erichson 1835
DIAGNOSE DIFFÉRENTIELLE.
Femelle. Proche de D. crassicornis ; toutes les deux sont caractérisées par le cypleus imponctué à la base et par l’apex des tergites recouvert d’une pilosité souple et clairsemée ; D. cingulata se distingue par le scutum brillant à pilosité noire et à ponctuation grossière et relativement diffuse, la face dorsale du mesosoma à pilosité noire au centre et blanchâtre sur les côtés, la face ventrale du metasoma à pilosité jaune.
Male. Proche de D. crassicornis ; se distingue par les genitalia très particuliers avec des valves péniennes très étroites (unique chez les Dasypoda).
carto
Distribution Dasypoda cingulata
Main sources : Michez D.
Last update : 24/01/2007
photo
D_cingulata_gen-dorsal.BMP
auteur(s) : Michez D.
Genitalia mâle
Show only this taxa Dasypoda (Microdasypoda) crassicornis Friese 1896
DIAGNOSE DIFFÉRENTIELLE.
Femelle. Proche de D. cingulata, se distingue par le scutum brillant à pilosité noire et à ponctuation grossière et relativement diffuse, la face dorsale du mesosoma à pilosité noire au centre et blanchâtre sur les côtés, les bandes lâches et jaunâtres, et la face ventrale du metasoma à pilosité jaune.
Male. Proche de D. cingulata et D. brevicornis ; se distingue de la première par l’article antennaire 3 tout au plus de même longueur que le quatrième, la pilosité du sternite 6 dirigée de façon radiaire, les dépressions des tergites quasiment glabres, la largeur du gonostyle constante et les articles apicaux des pattes 2 et 3 noir ; se distingue de la seconde par l’article antennaire 3 cylindrique, la face à pilosité blanche au centre et noire sur les côtés, le gonostyle avec une petite dent à la base et son apex pointu.
carto
Distribution Dasypoda crassicornis
Main sources : Michez D.
Last update : 24/01/2007
Show only this taxa Dasypoda (Microdasypoda) iberica Warncke 1973
DIAGNOSE DIFFÉRENTIELLE.
Femelle. Inconnue.
Male. Proche de D. crassicornis et de D. brevicornis ; se distingue par les valves péniennes plus étroites, le gonostyle plus étroit, le sternite 6 à pilosité blanche et une pilosité générale grisâtre.
carto
Distribution Dasypoda iberica
Main sources : Michez D.
Last update : 24/01/2007
Show only this taxa Somme des données Dasypoda
carto
Dasypoda : somme des données
Main sources : D. Michez
Last update : Dec. 2005
carto

Main sources :
Last update :

Références

  Michener, C.D. 1981. Classification of the bee family Melittidae with a review of species of Meganomiinae. Contribution of the American Entomological Institute, 18, 1-135.

Michez D. 2002. Dasypoda patinyi sp. nov. (Hymenoptera, Apoidea, Melittidae), espèce nouvelle récoltée en Syrie. Linzer biologische Beitrage, 34(1): 737-742.
  Michez D. 2003. Ecologie et zoogéographie des Melittidae (Hymenoptera, Apoidea) de la région Ouest-Paléarctique, étude d’un cas particulier dans les Pyrénées-Orientales (France). Bulletin de la Société royale belge d’Entomologie, 139 : 150-151.

Michez D. & Patiny S. 2002. West-Palaearctic Dasypoda Latreille, 1802 biogeography (Apoidea, Melittidae). Beitr. Hymenopt.-Tagung Stuttgart, 48-50.

Michez, D. 2005. Dasypoda (Megadasypoda) intermedia spec. nov. (Hymenoptera: Apoidea: Melittidae), a new species from Iran. Zool. Med. Leiden, 79-2(6): 123-127.

Michez, D. & Pauly, A. 2012. A new species of the palaearctic genus Dasypoda Latreille 1802 (Hymenoptera: Dasypodaidae) from the Great Rift Valley in Ethiopia. Zootaxa, 3181, 63-68.

Michez, D., M. Terzo & P. Rasmont. 2004. Révision des espèces ouest-paléarctiques du genre Dasypoda Latreille 1802 (Hymenoptera, Apoidea, Melittidae). Linzer Biologische Beitrage, 36(2): 847-900.


Michez, D., M. Terzo & P. Rasmont. 2004. Phylogénie , biogéographie et choix floraux des abeillles oligolectiques du genre Dasypoda Latreille 1802 (Hymenoptera: Apoidea: Melittidae). Annales de la Société entomologique de France, 40(3-4): 421-435.
 
Patiny S. & Michez D. 2007. Biogeography of bees (Hymenoptera, Apoidea) in Sahara and the Arabian deserts. Insect Systematics & Evolution 38: 19-34.

Praz C., Carron G. & Michez D. 2008. Dasypoda braccata Eversmann 1852 (Hymenoptera, Apoidea, Dasypodaidae), nouvelle espèce pour l’apidofaune italienne. Osmia, 2: 16-20.
  Warncke, K. 1973. Die westpaläarktische Arten der Bienen Familie Melittidae (Hymenoptera). Polskie Pismo Entomologiczne.