Another pages about the genus Melitta : Page générale - European bees
Atlas Hymenoptera - Melittidae de Belgique (Melitta)
author(s) : Michez D.

La famille des Melittidae est, en nombre d’espèces, l’une des plus petites familles communément reconnue au sein de la super-famille des Apoidea. En effet, sur les 16000 espèces d’abeilles décrites à travers le monde, seules ~170 espèces sont des Melittidae (Michener, 2000).
D’un point de vue morphologique, les Melittidae ont longtemps été considéré comme faisant le « lien » entre les deux grands groupes d’abeilles, le groupe des abeilles à langue longue et le groupe des abeilles à langue courte (Alexander, 1992 ; Alexander & Michener, 1995 ; Michener, 1944, 1981 ; Michener & Greenberg, 1980 ; Rozen & McGinley, 1974). En effet, comme l’ensemble des langues courtes (Andrenidae, Colletidae, Halictidae), les Melittidae présentent de nombreux caractères morphologiques primitifs, tels les segments des palpes labiaux de longueur égale (Michener, 1981 ; Rozen, 1986). Cependant, ils se distinguent par un submentum échancré en V, synapomorphie qu’ils partagent avec les Megachilidae et les Apidae (groupe des abeilles à langue longue). Malheureusement, les Melittidae ne se distinguent pas des autres abeilles par un caractère simple et précis mais par une combinaison originale de plusieurs caractères. Les différents genres sont plus faciles à reconnaître à priori.
D’un point de vue écologique, au stade actuel des connaissances, les Melittidae se distinguent par l’oligolectisme (i.e. spécialisation des choix floraux) de la plupart des espèces. En effet, les genres Capicola Friese 1902, Dasypoda Latreille 1802, Macropis Panzer 1809, Melitta Kirby 1802 ou encore Rediviva Friese 1911 sont déjà bien connus pour leurs choix floraux orientés voire exclusifs (Benedek, 1969 ; Malyshev, 1929 ; Michez, 2001 ; Michez et al. 2004a, b, 2006 ; Michez & Patiny, 2005, 2006 ; Pouvreau & Loublier, 1995 ; Whitehead & Steiner, 1993).
Sur les 14 genres décrits, Rasmont et al. (1995) en recensent trois genres en Belgique: Dasypoda, Macropis et Melitta. Plus précisément, Rasmont et al. (1995) notent la présence de 7 espèces de Melittidae en Belgique : Dasypoda hirtipes (Fabricius 1793), Macropis europaea Warncke 1973, Macropis fulvipes (Fabricius 1804), Melitta haemorrhoidalis (Fabricius 1775), Melitta leporina (Panzer 1799), Melitta nigricans Alfken 1905 et Melitta tricincta Kirby 1802.

Melitta Belgium

 maps
Show only this taxa dimidiata Morawitz 1876
Diagnosis.
Female/male. Galea pointed apically, outer surface mat and sculptured. Maxillary palpus as long as galea. Malar area shorter than A2. Vertex expanded (ocellocular distance as long as distance between median ocellus and preoccipital ridge). Scutum and scutellum smooth between punctures. Propodeal triangle rugulose. Metasoma black.
Female. L=13.3mm. Clypeus twice as wide as long, with narrow, smooth, median line. T2-T3 with reddish hair. T2-T4 with white, apical, hair bands, longer than marginal zone. Prepygidial fimbria black, with a few white hairs laterally. Pp with lateral grooves.
Male. L=11.8mm. Clypeus and face covered with dense white hair. A3 as long as A4. A4-A12 cylinder shaped. Bt3 mostly three times as wide as mediotarsus. Terga without apical hair bands. S6 with median elevated area. Apex of S6 with long, bushy, brown hair medially and laterally. S7 with apicolateral process blade-shaped. Apical plate of S8 triangular. Column of S8 ventrally covered with long, black, bushy hair. Gonostylus flat ventrally. Base of penis valve widen. Digitus rounded apically.
carto
Distribution Melitta dimidiata
Main sources : Michez D.
Last update :
En étudiant les collections de la faculté de Gembloux, nous avons trouvé un male de Melitta dimidiata Morawitz 1876 capturé à Uccle (Vivier d’Oie) le 16.x.1899. A notre connaissance, cette espèce n’a plus été capturée depuis. Elle est actuellement présente en Angleterre, au Bade-wurtemberg (Allemagne) et en France. Nous présentons donc cette espèce comme potentiellement encore présente en Belgique.
photo
M_dimidiata.JPG
auteur(s) : Michez D.
Femelle vu de profil
 photo
M_dimidiata_female_leg3_b.BMP
auteur(s) : Denis Michez
 photo
M_dimidiata_female_mesonotum.BMP
auteur(s) : Denis Michez
 photo
M_dimidiata_female_pp.BMP
auteur(s) : Denis Michez
 photo
M_dimidiata_labrum.BMP
auteur(s) : Denis Michez
 photo
M_dimidiata_male
auteur(s) : Michez D.
Mâle vu de profil
 photo
M_dimidiata_male_antenna.BMP
auteur(s) : Denis Michez
 photo
M_dimidiata_male_galea_int.BMP
auteur(s) : Denis Michez
 photo
M_dimidiata_male_genitalia_profil.BMP
auteur(s) : Denis Michez
 photo
M_dimidiata_male_S6.BMP
auteur(s) : Denis Michez
 photo
M_dimidiata_male_S7.BMP
auteur(s) : Denis Michez
 photo
M_dimidiata_male_S7°lat_ap.BMP
auteur(s) : Denis Michez
 photo
M_dimidiata_male_S8.bmp
auteur(s) : Denis Michez
 photo
M_dimidiata_male_S8_genitalia.BMP
auteur(s) : Denis Michez
 photo
M_dimidiata_male_S8_profil.BMP
auteur(s) : Denis Michez
 photo
Melitta_dimidiata.jpg
auteur(s) : Vereecken N.
 photo
MELITTA DIMIDIATA France 2002
auteur(s) : P. Rasmont
Show only this taxa haemorrhoidalis (Fabricius 1775)
Diagnosis.
Female/male. Labial palpus half as long as glossa. Outer surface of galea smooth. Galea pointed apically. Malar area shorter than A2. Scutum and scutellum sculptured between punctures. Propodeal triangle horizontally costulate. Metasoma black.
Female. L=12.2mm. Face with erect, reddish hair. Clypeus sculptured between deep punctures, median line impunctate. Metanotum swollen apically. Entire metanotum punctate and mat. Ventral margin of F2 obtusely angled. Bt2 with brownish hair. Tb2 with carina on inner margin. Leg 3 with golden-yellow hair, Bt3 with reddish hair (sometimes with black hair apically). Terga with white, apical hair bands, shorter than marginal zone. Disc of terga nearly hairless. Prepygidial fimbria black (only in Pyrenees) or reddish, with a few, white hairs laterally. Pp sometimes with a small median elevated area.
Male. L=10.3mm. Clypeus mat, with deep punctures, except apical area smooth. Face with black lateral fringe. A3 as long as A4. A4-A12 strongly enlarged apically. F2 3X as long as wide. Inner fringe of F3 shorter than width of F3. Marginal zone of T2-T4 nearly hairless, sometimes with a few yellowish hairs. Disc of T1-T2 with brownish-yellow hair. Apical margin of S4-S5 slightly emarginate. S6 with brown apicomedian hair. S7 with apicolateral process bowl shaped, without spines. Disc of S8 with mediolateral carina. Apical plate of S8 circular. Apex of gonostylus pointed, straight ventrally. Base of inner margin of penis valve shorter than penis valve. Digitus rounded apically.

Diagnose.
Femelle. Postscutellum nettement élargi. Galea pointue (en forme de triangle), avec la face externe brillante. Palpes labiaux au moins deux fois plus court que les palpes maxillaires. Triangle propodéal crénelé longitudinalement. Tibia médian avec une crête latérale. Rs arrive à la moitié de la deuxième cellule cubitale.
Male. Sternite 7 avec des structures latéro-apicales en forme de coupole. Galea brillante. Palpes labiaux au moins deux fois plus court que les palpes maxillaires. Articles antennaires avec l’apex nettement épaissis, le reste de l’article cylindrique ou légèrement épaissi au centre. Triangle propodéal avec de légères crénelures horizontales. Rs arrive généralement à la moitié de la deuxième cellule cubitale.
carto
Distribution Melitta haemorrhoidalis
Main sources : Michez D.
Last update :
photo
M_haemorrhoidalis
auteur(s) : Michez D.
Genitalia mâle
 photo
M_haemorrhoidalis
auteur(s) : Michez D.
Sternum 7 mâle
 photo
M_haemorrhoidalis
auteur(s) : Michez D.
Genitalia mâle
 photo
M_haemorrhoidalis
auteur(s) : Michez D.
Sternum 8 mâle
 photo
M_haemorrhoidalis
auteur(s) : Michez D.
Galea femelle
 photo
M_haemorrhoidalis
auteur(s) : Michez D.
Antenne femelle
 photo
M_haemorrhoidalis
auteur(s) : Michez D.
Glossa femelle
 photo
M_haemorrhoidalis
auteur(s) : Michez D.
Mesosoma femelle
 photo
M_haemorrhoidalis
auteur(s) : Michez D.
Sternum 6 mâle
 photo
MELITTA HAEMORRHOIDALIS France 2002
auteur(s) : P. Rasmont
Show only this taxa leporina (Panzer 1799)
Diagnosis.
Female/male. Glossa shorter than maxillary palpus. Maxillary palpus shorter than galea. Outer surface of galea mat and sculptured. Malar area shorter than A2. Scutum mat and sculptured. Propodeal triangle flat, finely sculptured, slightly different from propodeum. Bt3 with pale hair. Metasoma black.
female. L=11.9mm. Clypeus flat, densely punctate (iMale. L=10.7mm. Entire clypeus densely punctate (i
Diagnose.
Femelle. Glosse non allongée, de forme triangulaire, nettement plus courte que les palpes maxillaires. Enclos propodéal plat. Clypeus plat ou fortement chagriné, avec une ponctuation plus dense. Bandes 2-4 comme M. nigricans ou plus longues au centre et toujours au moins aussi longues que la dépression. Frange anale généralement avec des soies majoritairement sombres au niveau du tergite 6. Centre du scutellum avec des soies fauves et des soies brunes mélangées. Bandes 2-4 blanc jaunâtre de longueur sub-égale à la longueur de la dépression. Enclos propodéal bien visible, avec les marges saillantes. Clypeus bombé, fortement chagriné, avec une ligne médiane imponctuée et carénée. Plaque pygidiale généralement avec une crête médiane. Oligolectique sur Odontites sp.
Male. Tergites avec une bande apicale blanc jaunâtre, lâche, aussi longue que la dépression et avec soies dressées à sa base. Disques du tergite 3 avec des soies majoritairement claires. Métabasitarse 3 moins de deux fois plus large que les autres articles du tarse. Face avec une pilosité généralement entièrement claire, avec parfois quelques soies noires sur la marge interne des yeux mais ne formant jamais une rangée continue. Clypeus plat. Antenne avec la face dorsale noire et la face ventrale marron rougeâtre.
carto
Distribution Melitta leporina
Main sources : Michez D.
Last update :
photo
M_leporina
auteur(s) : Michez D.
Sternum 8
 photo
M_leporina
auteur(s) : Michez D.
Sternum 7 mâle
 photo
M_leporina
auteur(s) : Michez D.
Sternum 6 mâle
 photo
M_leporina
auteur(s) : Michez D.
Genitalia mâle vu de profil
 photo
M_leporina
auteur(s) : Michez D.
Genitalia mâle
 photo
M_leporina
auteur(s) : Michez D.
Male vu de profil
 photo
M_leporina
auteur(s) : Michez D.
Femelle en vue dorsale
 photo
MELITTA LEPORINA France 2002
auteur(s) : P. Rasmont
Show only this taxa nigricans Alfken 1905
Diagnosis.
Female/male. Glossa elongated, as long as maxillary palpus. Outer surface of galea mat and sculptured. Malar area shorter than A2. Scutum mat and sculptured. Propodeum declivous. Metasoma black.
Female. L=11.1mm. Clypeus flat, with deep and sparse punctures (i>2d), sculptured between punctures. Center of scutellum with blackish-brown hairs. Base of propodeal triangle with central area slightly concave (figs 31-32), finely sculptured. Bt3 with pale hair. T2-T4 with yellowish-white, apical hair bands as long as marginal zone. Prepygidial fimbria mostly black medially, this smaller than lateral, white hairs.
Male. L=9.5mm. Clypeus convex, with median impunctate line. Antenna brown. A4-A12 slightly convex ventrally. Face with erect, white hairs, and narrow, black lateral fringe. Propodeal triangle finely rugose. Hairs on underside of F3 shorter than width of F3. Mt3 twice as wide as mediotarsus 3. Terga with dense, white, apical hair bands, shorter than marginal zone. Disc of T3 with black hair. Apical margin of S4-S5 emarginate. S6 as illustrated. Apicolateral process of S7 with long, yellow hair. S8 nearly hairless. Apical area of S8 circle shaped. Gonostylus truncate apically and flat ventrally. Penis valve wide basally. Digitus rounded apically.

Diagnose.
Femelle. Glosse allongée, de longueur sub-égale aux palpes maxillaires. Enclos propodéal avec une légère dépression dans la zone médio-basale. Clypeus légèrement chagriné, points profonds entre lesquels la cuticule est plus finement ponctuée, les points profonds séparés de plus d’un diamètre, ligne médiane plate et imponctuée. Bandes 2-4 blanc jaunâtre, de longueur constante, plus courte que la dépression. Frange anale avec des soies majoritairement claires au niveau du tergite 6. Centre du scutellum avec une pilosité marron noirâtre. Oligolectique sur Lythrum sp.
Male. Tergites avec une bande apicale blanche, drue, moins longue que la dépression et avec des soies appliquées. Disque du tergite 3 avec des soies uniquement sombres. Métabasitarse 3 au moins deux fois plus large que les autres segments du tarse. Face avec une pilosité claire et une rangée continue de soies noires sur la marge interne des yeux. Clypeus bombé. Antenne entièrement brune. Glosse de longueur sub-égale aux palpes maxillaires. Structure latéro-apicale du St7 avec une longue pilosité. Enclos propodéal peu visible, avec les marges non saillantes. Gonostyle plus échancré à la base. Article antennaire uniquement épaissis au centre. Clypeus avec une ligne médiane non ponctuée. Métabasitarse 3 nettement élargi à l’apex.
carto
Distribution de Melitta nigricans
Main sources : Michez D.
Last update :
Distribution de Melitta nigricans
photo
Melitta nigricans - Mâle
auteur(s) : Denis Michez
Détail du genitalia mâle vu au microscope à balayage
 photo
Melitta nigricans - Mâle
auteur(s) : Denis Michez
Détail du sternum 6 mâle vu au microscope éléctronique à balayage
 photo
Melitta nigricans - Mâle
auteur(s) : Denis Michez
Détail du sternum 7 mâle vu au microscope électronique à balayage
 photo
Melitta nigricans - Mâle
auteur(s) : Denis Michez
Détail du sternum 8 mâle vu au microscope électronique à balayage
 photo
Melitta nigricans - Femelle >>> galerie photos
auteur(s) : Yvan Barbier
B, Terril d'Hensies
approchant Lythrum salicaria
 photo
Melitta nigricans - Femelle >>> galerie photos
auteur(s) : Yvan Barbier
B, Gembloux
Récolte du pollen et du nectar sur Lythrum salicaria
 photo
MELITTA NIGRICANS France 2002
auteur(s) : P. Rasmont
Show only this taxa tricincta Kirby 1802
Diagnosis.
Female/male. Glossa shorter than maxillary palpus. Outer surface of galea mat and sculptured. Malar area shorter than A2. Scutum and scutellum mat and sculptured. Propodeal triangle strongly sculptured, margin carinate. Terga black. T2-T4 with yellowish-white apical hair bands, usually as long as marginal zone (sometimes shorter).
Female. L=10.8mm. Clypeus convex, with dense, deep punctures (iMale. L=9.9mm. Clypeus convex, densely punctate, except smooth, apical area. Antenna brown. A3 as long as A4. A4-A12 enlarged apically and ventrally. Face with narrow, black, lateral fringe. Hairs on underside of F3 shorter than width. Bt3 twice as wide as mediotarsus 3, with parallel margins. Disc of T3 with black hair. S4-S5 with emarginate apical margin. S6 with bushy hair apicomedially. S7 with apicolateral process nearly hairless. S8 nearly hairless. Gonostylus straight and truncate apically. Digitus rounded apically.


Diagnose.
Femelle. Glosse non allongée, de forme triangulaire, nettement plus courte que les palpes maxillaires. Enclos propodéal plat. Clypeus plat ou fortement chagriné, avec une ponctuation plus dense. Bandes 2-4 comme M. nigricans ou plus longues au centre et toujours au moins aussi longues que la dépression. Frange anale généralement avec des soies majoritairement sombres au niveau du tergite 6. Centre du scutellum avec des soies fauves et des soies brunes mélangées. Bandes 2-4 blanc jaunâtre de longueur sub-égale à la longueur de la dépression. Enclos propodéal bien visible, avec les marges saillantes. Clypeus bombé, fortement chagriné, avec une ligne médiane imponctuée et carénée. Plaque pygidiale généralement avec une crête médiane. Oligolectique sur Odontites sp.
Male. Tergites avec une bande apicale blanche, drue, moins longue que la dépression et avec des soies appliquées. Disque du tergite 3 avec des soies uniquement sombres. Métabasitarse 3 au moins deux fois plus large que les autres segments du tarse. Face avec une pilosité claire et une rangée continue de soies noires sur la marge interne des yeux. Clypeus bombé. Antenne entièrement brune. Glosse nettement plus courte que les palpes maxillaires. Structure latéro-apicale du St7 avec une légère pilosité. Enclos propodéal bien visible, avec les marges saillantes. Gonostyle peu échancré à la base. Article antennaire épaissis à la base et à l’apex. Clypeus mat et profondément ponctué sur l’ensemble de sa partie basale, lisse et brillant dans sa partie apicale. Métabasitarse 3 avec ses cotés sub-parallèles.
carto
Distribution de Melitta tricincta
Main sources : Michez D.
Last update :
Distribution de Melitta tricincta
photo
M_tricincta
auteur(s) : Michez D.
Femelle vu de profil
 photo
M_tricincta
auteur(s) : Michez D.
Mâle vu de profil
 photo
M_tricincta_male_genitalia.BMP
auteur(s) : Michez D.
Genitalia mâle
 photo
M_tricincta_male_genitalia_profil.BMP
auteur(s) : Michez D.
Genitalia mâle vu de profil
 photo
M_tricincta_male_S6.BMP
auteur(s) : Michez D.
Sternum 6 mâle
 photo
M_tricincta_male_S7.BMP
auteur(s) : Michez D.
Sternum 7 mâle
 photo
M_tricincta_male_S8.BMP
auteur(s) : Michez D.
Sternum 8 mâle
 photo
Melitta tricincta >>> galerie photos
auteur(s) : Alain Pauly
sur Odontites verna
 photo
Melitta tricincta >>> galerie photos
auteur(s) : Nicolas J. Vereecken
De Panne (B)
Femelle sur Odontites verna serotina
 photo
MELITTA TRICINCTA France 2002
auteur(s) : P. Rasmont

Références


Dellicour S. & Michez D. 2010. Biologie, observations et collectes de trois espèces sœurs du genre Melitta Kirby 1802 (Hymenoptera, Melittidae). Osmia, 4 : 29-34.
  Michener, C.D. 1981. Classification of the bee family Melittidae with a review of species of Meganomiinae. Contribution of the American Entomological Institute, 18, 1-135.


Michez D. & Eardley C.D. 2007. Monographic revision of the bee genus Melitta Kirby 1802 (Hymenoptera: Apoidea: Melittidae). Annales de la Société entomologique de France (n. s.), 43(4): 379-440.
 
Rasmont, P., P.A.Ebmer, J.Banaszak & G.van der Zanden. 1995. Hymenoptera Apoidea Gallica. Liste taxonomique des abeilles de France, de Belgique, de Suisse et du Grand-Duché de Luxembourg. Bulletin de la Société entomologique de France, 100(hors série):1-98.
  Warncke, K. 1973. Die westpaläarktische Arten der Bienen Familie Melittidae (Hymenoptera). Polskie Pismo Entomologiczne.