Sapygidae Belgique

author(s) : Yvan Barbier, Alain Pauly
Les guêpes de la famille des Sapygidae parasitent les abeilles de la famille des Megachilidae. On peut fréquemment les observer autour des "hotels à insectes". Une clé pour identifier les mâles et les femelles des quatre espèces présentes en Belgique et aux Pays-Bas est donnée par Smit & van Aartsen (2006) et Amiet (2008).

Sapygidae 

Belgium
Monosapyga clavicornis (Linnaeus, 1758)
Diagnose. Abdomen avec des bandes jaunes. Le mâle a des antennes plus longues (13 articles au lieu de 12) et terminées en massue.

Hôte: Chelostoma florisomne.
photo  photo  photo  photo  photo
Sapyga quinquepunctata (Fabricius, 1781)
Diagnose. La femelle diffère de celle de S. clavicornis par les deux premiers segments de l'abdomen rouge. Le mâle a des taches blanchâtres sur les tergites.

Hôtes: Osmia adunca, Osmia bicornis, O. leaiana, O. aurulenta, O. caerulescens.
photo  photo  photo  photo  photo
Sapyga similis (Fabricius, 1793)
Diagnose. Diffère des deux autres Sapyga belges par tes tibias et tarses rouges. Rare.

Hôtes: Osmia spp.; O. adunca, O. xanthomelana, O. pilicornis, O. uncinata (d'après Westrich).

Matériel. Une femelle récoltée dans la forêt de Soignes, le 13.VI.1935, par J. Bondroit (IRSNB). Cet unique spécimen belge est illustré ici. L'espèce a récemment été redécouverte aux Pays-Bas par Smit & van Aartsen (2006).
photo  photo
Sapygina decemguttata (Jurine, 1907)
Diagnose. Diffère des Sapyga par la forme de la troisième cellule submarginale : nervure distale droite (sinueuse chez les Sapyga), nervures inférieure et supérieure presque égales (nervure supérieure plus courte que l'inférieure chez les Sapyga). Petite taille. La femelle a douze articles aux antennes, le mâle treize.

Hôte: Heriades truncorum.

Remarque. L'espèce est signalée de Belgique pour la première fois par Petit (1993). Dans les collections historiques de l'IRSNB il n'y a aucun exemplaire. Actuellement cette espèce semble s'être répandue sur le territoire et elle est fréquemment observée dans les "hotels à insectes".
photo  photo  photo  photo  photo  photo  photo  photo

References

Amiet, F. 2008. Mutilidae, Sapygidae, Scoliidae, Tiphiidae (Hymenoptera Vespoidea). Fauna Helvetica 23. 86 pp.
Gusenleitner, F. & J. Gusenleitner. 1994. Das Vorkommen der Familie Sapygidae in Österreich (Insecta: Hymenoptera: Sapygidae). Ann. Naturhist. Mus. Wien, 96b: 173-188.
Kurzenko, N.V. & J. Gusenleitner. 1994. Sapygidae from Turkey, with a key to palaearctic species of Sapyginae (Hymenoptera). Linzer biol. Beitr. 26/2: 583-632.
Lith J.P. van. 1957. On the biology of Chelostoma florisomne (L.) (Apidae, Megachilinae) and its parasite Sapyga clavicornis (L.) Sapygidae, sapyginae) (Hymenoptera). Tijdschr. Entom., 100: 115-123; 's-Gravenhage.
Pagliano, G. 1984. Sapigidi d'Italia e indagine sulla loro presenza in Piemonte. Riv. Piem. St. Nat., 5: 69-73.
Petit, J. 1993. Présence à la Montagne Saint-Pierre de Sapygina decemguttata Jur., Hyménoptère aculéate récemment découvert en Belgique. Natura Mosana, 46(4):133-138.
Schneider N. 2000. Inventaire et atlas provisoire des Mutillides, Myrmosides, Sapygides et Tiphiides du Luxembourg (Hymenoptera, Aculeata). Bull. Soc. Nat. luxemb. 100: 145-152.
Smit J. & van Aartsen B. 2006. De Bosknotswesp Sapyga similis toch niet verdwenen uit Nederland (Hymenoptera, Sapygidae). Nederlandse Faunistische Mededelingen, 24: 25-28.
Westrich, P. 1983. Zur Biologie der Keulenwespe Sapygina decemguttata (Jurine) (Hymenoptera, Sapygidae). Carolinea, 41: 134-136.