Home >> Belgium & neighboring regions >> Bombinae Retour page mère
Voir aussi: Bombus of Turkey
Bombus (Thoracobombus) ruderarius
(Müller, 1776)
Auteurs(s) : P. Rasmont & A. Pauly
Synonyme utile: Bombus derhamellus K.

Diagnose. Cette espèce a la coloration semblable à celle de B. lapidarius mais elle est moins répandue, les derniers tergites sont d'un moins beau rouge et la taille des reines est plus petite. Les femelles ont les soies de la corbeille des tibias postérieurs rousses alors qu'elles sont noires chez B. lapidarius. On peut vérifier l'identification au microscope par la présence d'une petite dent à l'extrémité des metatarses des pattes intermédiaires, alors que celle-ci n'existe pas chez B. lapidarius. Les mâles ont les soies de la face généralement noires et les antennes sont plus longues que celles de B. lapidarius.

Ball (1920): "Quoique cette espèce ne soit pas très répandue, il nous est parvenu un millier d'exemplaires, dont bien peu nous parviennent de la Haute Belgique".

B. ruderarius s'est bien raréfiée durant les dernières décénnies. Toutefois, M. Terzo en a retrouvé dans plusieurs stations lors de l'enquête MALVAs en 2007 (Rouveroy, Corenne, Eneille, Jamioulle, Marenne, Marloie, Sautour, Tellin). Elle reste donc présente ici et là, en faible densité, et notamment sur les bandes fleuries semées en bord de culture. De ces résultats de l'enquête MALVAs, on peut déduire que c'est une des espèces pour lesquelles les mesures agro-environnementales pourraient se révéler positives.

Cartes

Afficher en grand

Photos

Afficher en grand