Home >> Belgium & neighboring regions >> Brussels bees Retour page mère
Anthophora plumipes
(Pallas, 1772)
Auteurs(s) : ULB (Nicolas Vereecken), UMONS (Patrick Lhomme et Denis Michez), Natagora Bruxelles et Apis Bruoc-sella
ECOLOGIE
Moeurs : C’est une abeille solitaire. La femelle creuse une courte galerie qui mène à des galeries secondaires cloisonnées en cellules de nidification. Dans chacune des cellules, elle dépose un mélange de pollen et de nectar et pond un oeuf. Les mâles ont des comportements territoriaux. Ils « patrouillent » une bonne partie de la journée sur leur territoire en quête des femelles. Ces territoires sont essentiellement constitués de zones fleuries où les femelles viennent butiner. L’anthophore aux pattes poilues est une abeille à langue longue qui butine surtout les fleurs à corolles profondes (Lamiacées, Fabacées, Boraginacées).

Son abeille-coucou : Melecta albifrons

Distribution : Largement répandue dans toute l’Europe et commune presque partout. La plus courante des anthophores.

Statut / conservation : Espèce non menacée. En nette augmentation en Belgique. La plantation de fleurs à corolles profondes ainsi que la conservation de sites favorables à sa nidification permet de maintenir les populations de cette espèce.

RECONNAISSANCE
Critères de détermination : Ailes antérieures avec trois cellules submarginales de même taille.

Femelle : 12 articles antennaires. Mesure 13-16 mm. Pilosité brun-gris ou noirs, avec des brosses collectrices de pollen presque toujours rouille.

Mâle : 13 articles antennaires. Apex de l’abdomen avec un genitalia. Mesure 12-16 mm. Poils longs et bruns-gris. Facilement reconnaissable aux « plumes » qu’il porte sur les pattes médianes, caractère typique des mâles uniquement. Face avec des taches blanches ou jaune.

Espèces semblables : Rasmont et al. (1995) recensent 8 espèces d’Anthophore en Belgique. Anthophora plumipes peut-être confondue avec Anthophora retusa, mais cette espèce est beaucoup plus rare, les brosses de récolte de la femelle sont par ailleurs brun-jaune, et le mâle n’a pas les pattes plumeuses.

PHENOLOGIE ET HABITATS
Habitat : Milieux ouverts avec sites de nidification adaptés : vieux bâtiments en torchis, talus argileux, chemins creux et gravières. Butine souvent loin du site de nidification. Déjà observée de nombreuses fois dans le parc du cinquantenaire.

Période de vol : Avril à mai.

POUR EN SAVOIR PLUS
Bellman H. 1999. Guide des abeilles, bourdons, guêpes et fourmis d’Europe. Delachaux et Niestlé, Lausanne, Paris, 336 p.
Chorein A. 2007. Systématique et chorologie des Anthophorini (Hymenoptera: Apidae) de Belgique et du Nord de la France, avec une première analyse de leurs sécrétions volatiles. Mémoire de fin d’études, Université de Mons-Hainaut, Mons, 80p.

PERSONNE DE CONTACT
Sylvie La Spina : mailto:slaspina@ulb.ac.be

Cartes

Afficher en grand

Photos

Afficher en grand