Home >> European Bees Retour page mère
Voir aussi: page sans titre
Xylocopa (Copoxyla) iris iris
(Christ 1791)
Auteurs(s) : Terzo & Rasmont
= Xylocopa alicae Cockerell, 1931
= Xylocopa canuta Rondani, 1874
= Xylocopa cupripennis SMITH, 1874
= Xylocopa cyanescens Brullé, 1832
= Xylocopa minuta Lepeletier, 1841
= Xylocopa taurica Erichson, 1841
= Xylocopa uclesiensis Pérez, 1901
= Xylocopa virescentis Strand, 1917
On la rencontre sur tout le pourtour méditerranéen avec une sous-espèce (uclesiensis) en péninsule ibérique et une autre (cupripennis) au Maghreb. Elle est absente des Baléares. Elle a par contre été citée de Sardaigne par TKALCU (1960). Elle trouve en France la limite ouest de sa distribution, sans toutefois y atteindre la côte atlantique. Elle y est fréquente dans le sud et très localisée vers le nord (TERZO & RASMONT, 1995). Ses stations les plus septentrionales sont renseignées par WESTRICH qui l'a observé dans le Kaiserstuhl (WESTRICH & DATHE, 1997) et en Alsace à Rouffach (47°58'N 7°18'E). La sous-espèce iris est séparée de la sous-espèce uclesiensis, présente en péninsule ibérique, par les Pyrénées. Elle contourne cependant cette chaîne de montagne le long de la côte méditerranéenne, dans le nord de la Catalogne. Elle est également bien représentée dans les Balkans (ATANASSOV, 1962). En dehors de la région ouest-paléarctique, on la cite en Iran et en Afghanistan (WARNCKE, 1976) ainsi qu'au Tadjikistan et en Ouzbekistan (MAA, 1954).
Mâles et femelles apparaissent entre le mois de mars et d'avril. Les mâles sont alors souvent plus nombreux que les femelles. Après le mois de mai, la population des mâles décline alors que celle des femelles s'accroît fortement jusqu'en juillet. En septembre, mâles et femelles deviennent très rares et disparaissent avant le mois de novembre.
M. Terzo

Cartes

Afficher en grand

Photos

Afficher en grand