Home >> European Bees Retour page mère
Ceratina (Euceratina) mandibularis
Friese 1896
Auteurs(s) :
Ceratina mandibularis présente une distribution ponto-méditerranéenne. Elle est extrêmement abondante dans tout le croissant de climat thermoméditerranéen centré sur la plaine de la Cukurova (Terzo et al., 1999), y compris à Chypre. Elle est plus rare et localisée en dehors de ce croissant où elle se cantonne aux altitudes inférieures à 1.000 m. Par sa présence dans le sud de l'Egypte, au bord du Nil (Luxor), Ceratina mandibularis est l'espèce la plus australe du sous-genre Euceratina.
Dans la Cukurova, nous n'avons trouvé de nids que dans les tiges de Rubus sp.
Tout comme d'autres espèces abondantes dans le croissant thermoméditerranéen centre sur la plaine de la Cukurova, tels que C. bifida, C. moricei, C. bispinosa et C. schwarzi, C. mandibularis présente une phénologie qui semble bivoltine avec un pic d'abondance principal au printemps, ici en mai, suivie d'une période d'estivation entre juin et août et puis d'un second pic d'abondance, toujours plus petit que le premier, à la fin de l'été. Il n'est pas possible actuellement de savoir s'il s'agit d'une seule génération avec une période de repos, ou de deux générations.
Nous ne l'avons observée que sur les fleurs de Rubus sp. (Rosaceae) où elle niche. A Chypre, Mavromoustakis (1949, 1954) l'a observée sur Ballota nigra L. (Lamiaceae), Eryngium creticum Lam. (Apiaceae), Inula crithmoides L. (Asteraceae) Lotus sp. (Fabaceae), Mentha longifolia Huds. (Lamiaceae) et Rubus ulmifolius anatolicus Focke (Rosaceae).
M. Terzo

Cartes

Afficher en grand

Photos

Afficher en grand