Atlas Hymenoptera - Meliponinae d'Afrique
Accueil >>  Familles >> Apidae  >> Meliponinae
Auteurs(s) : Alain PAULY; Nicolas J. VEREECKEN

Citation:
Pauly A. et Vereecken N., 2013. Les Meliponinae africaines
http://www.atlashymenoptera.net/page.asp?ID=121

Présentation de la vingtaine d'espèces de Meliponinae d'Afrique à l'exception des 6 espèces de Liotrigona de Madagascar (voir Pauly et al. 2001 pour ces dernières).
Bibliographie des travaux les plus importants avec pdf pour les plus difficiles à se procurer (merci à Claus Rasmussen pour la communication des pdf de Darchen et au Prof. J.M.F. Camargo pour ceux de Portugal-Araujo).
Clé en anglais et synonymie, consulter Eardley 2004.
J.M.F. Camargo (Brésil) nous a communiqué des spécimens de Liotrigona de l'Angola en attirant notre attention sur l'existence de deux espèces cryptiques (L. bottegoi et L. marombo).

Photos:
Laurence Packer : élevages de mélipones dans la forêt de Kakamega (Kenya);
Augustin Konda ku Mbuta: nid de Dactylurina staudingeri au Bas Congo ;
Edgard Fabre Anguilet: nid de Meliponula bocandei au Gabon.
Bernhard Jacobi: photos de Dactylurina schmidti au Kenya

Deux vidéos sur les nids de mélipones africains à voir absolument:

http://www.cerimes.fr/le-catalogue/abeilles-forestieres-africaines.html

http://www.cerimes.fr/le-catalogue/apotrigona-nebulata-une-abeille-sociale-africaine.html

Meliponinae Afrique

 Cartes
Afficher uniquement ce taxon AA Meliponarium
Les melipones ou "abeilles sans aiguillons" (stingless bees) peuvent être élevées en ruchettes comme le montrent ces deux photos prises au Kenya et en Amérique du Sud. Leur miel est très apprécié par les populations locales.
photo
Meliponarium_Kakamega_Forest_Kenya
auteur(s) : Laurence Packer
Kenya: Kakamega Forest
Stanley, the stingless beekeeper with his hives at Kakamega Forest (Kenya).
(Stanley, l'éleveur d'abeilles sans aiguillons avec ses ruches dans la forêt de Kakamega au Kenya).
Notez l'arrivée d'un essaim de Apis mellifera en haut de la photo.
 photo
Meliponarium_Perou
auteur(s) : Claus Rasmussen
Amérique du Sud : Perou
Meliponarium de Claus Rasmussen au Pérou. Le continent Sud Américain est le plus riche en espèces de Mélipones.
Afficher uniquement ce taxon Cleptotrigona cubiceps (Friese 1912)
Diagnose. Petite espèce noire. Surface externe des tibias des ouvrières convexe, la corbicule et le penicillum absents. Tête cubique.

Biologie: cette "robber bee" pille le nid des autres petites melipones comme les Hypotrigona et probablement aussi les Liotrigona. Elle ne butine donc pas les fleurs et est beaucoup plus rare que ses hôtes. Voir Portugal-Araujo (1958).

Le mâle présenté ici est nouveau;

Distribution: Liberia, Gabon, R.D. Congo, Tanzanie, Afrique du Sud.
carto
Cleptotrigona cubiceps
Main sources : Pauly A.
Last update : 13/9/2008
photo
Cleptotrigona_cubiceps_W1.jpg
auteur(s) :
 photo
Cleptotrigona_cubiceps_W2.jpg
auteur(s) :
 photo
Cleptotrigona_cubiceps_M1.jpg
auteur(s) :
 photo
Cleptotrigona_cubiceps_Wh.jpg
auteur(s) :
 photo
Cleptotrig_cubiceps_Ws.jpg
auteur(s) :
Afficher uniquement ce taxon Dactylurina schmidti (Stadelmann 1895)
Diagnose. Diffère de D. staudingeri par la face complètement et densément couverte par une pubescence blanche fortement plumeuse.

Distribution: Kenya, Tanzanie.

Nid: Smith 1954 (comme staudingeri).
carto
Dactylurina schmidti
Main sources : Pauly A.
Last update : 24/9/2008
photo
Dactylurina schmidti
auteur(s) : Laurence Packer
Kenya: Nairobi
Entrée d'un nid de Dactylurina schmidti.
 photo
Dactylurina schmidti
auteur(s) : Laurence Packer
Kenya: Nairobi
Entrée du nid de Dactylurina schmidti. Celui-ci constitue un véritable labyrinthe.
 photo
Dactylurina schmidti
auteur(s) : Bernhard Jacobi
Kenya: Maweni
Nid, original on http://www.flickr.com/photos/29697818@N03/4974139917/
 photo
Dactylurina schmidti
auteur(s) : Bernhard Jacobi
Kenya: Maweni; nest
http://www.flickr.com/photos/29697818@N03/4974139195/
 photo
Dactylurina schmidti
auteur(s) : Bernhard Jacobi
Kenya: Maweni; nest
http://www.flickr.com/photos/29697818@N03/4974139917
 photo
Dactylurina schmidti
auteur(s) : Bernhard Jacobi
Kenya: Maweni; air conditioning workers
http://www.flickr.com/photos/29697818@N03/4974148577/
 photo
Dactylurina schmidti
auteur(s) : Bernhard Jacobi
Kenya: Maweni; nest entrance, fresh resin is brought to the hive by two workers
http://www.flickr.com/photos/29697818@N03/4974149327/
 photo
Dactylurina schmidti
auteur(s) : Bernhard Jacobi
Kenya: Maweni; young worker at nest entrance
http://www.flickr.com/photos/29697818@N03/4974757876/
 photo
Dactylurina schmidti
auteur(s) : Bernhard Jacobi
Kenya: Maweni; worker bringing fresh resin in corbiculae
http://www.flickr.com/photos/29697818@N03/4974764684/
 photo
Dactylurina schmidti
auteur(s) : Bernhard Jacobi
Kenya: Maweni Beach; on anthers of Tecomaria capensis
http://www.flickr.com/photos/29697818@N03/4969056488
 photo
Dactylurina schmidti
auteur(s) : Bernhard Jacobi
Kenya: Maweni; collecting resin from flower buds of an unid shrub
http://www.flickr.com/photos/29697818@N03/4969060496/
 photo
Dactylurina schmidti
auteur(s) : Bernhard Jacobi
kenya: Maweni; on Calotropis flower
http://www.flickr.com/photos/29697818@N03/4971165261
 photo
Dactylurina schmidti
auteur(s) : Bernhard Jacobi
Kenya: Maweni; workers trying to access hidden nectar on Calotropis flower
http://www.flickr.com/photos/29697818@N03/4971166233
 photo
Dactylurina schmidti
auteur(s) : Bernhard Jacobi
kenya: Maweni; trying to access hidden nectar on Calotropis flower.
http://www.flickr.com/photos/29697818@N03/4971777872/
Afficher uniquement ce taxon Dactylurina staudingeri (Gribodo 1893)
Diagnose. Le genre Dactylurina est immédiatement reconnaissable par son habitus: abdomen étroit, etc...

Biologie: Nid aérien construit dans les arbres. Voir Darchen 1966.

Distribution: Sierra Leone, Guinée, Côte d'Ivoire, Ghana, Togo, Bénin, Nigeria, Cameroun, République Centrafricaine, Guinée Equatoriale, Gabon, Congo-Brazzaville, R.D. Congo, Ouganda.
carto
Dactylurina staudingeri
Main sources :
Last update :
photo
Dactylurina_staudingeri_W1.jpg
auteur(s) :
 photo
Dactylurina_staudingeri_W2.jpg
auteur(s) :
 photo
Dactylurina_staudingeri_W3.jpg
auteur(s) :
 photo
Dactylurina staudingeri >>> galerie photos
auteur(s) : Pauly A.
Bénin
 photo
Dactylurina staudingeri
auteur(s) : Pauly A.
Gabon: Ntoum
nid de dactylurina staudingeri accroché artificiellement à la toiture de ma maison. Les abeilles protègent l'habitation contre les intrus.
 photo
Dactylurina staudingeri
auteur(s) : Pauly A.
Gabon: Ntoum
Nid de Dactylurina accroché à la toiture de ma maison au Gabon. Les abeilles protègent l'habitation contre les intrus.
 photo
Dactylurina staudingeri
auteur(s) : Pauly A.
Bénin
nid de Dactylurina staudingeri accroché à un arbuste.
 photo
Dactylurina staudingeri
auteur(s) : Pauly A.
Bénin
Nid de Dactylurina sur un arbuste non coupé au milieu d'une culture de maïs, en proximité de la lisière d'une forêt sacrée.
 photo
Dactylurina staudingeri
auteur(s) : Pauly A.
Congo: Brazzaville
Nid de Dactylurina dans une frondaison, parc boisé de l'ex-ORSTOM à Brazzaville.
 photo
Dactylurina staudingeri
auteur(s) : Nicolas J. Vereecken
R.D. Congo
butinant nectaires extrafloraux de Passiflora edulis
 photo
Dactylurina staudingeri
auteur(s) : Nicolas J. Vereecken
R.D. Congo, Kinshasa
butinant Crinum scabrum
 photo
Dactylurina staudingeri
auteur(s) : Nicolas J. Vereecken
R.D. Congo
 photo
Dactylurina staudingeri
auteur(s) : Nicolas J. Vereecken
R.D. Congo
Sur Jatropha (Euphorbiaceae)
 photo
Dactylurina staudingeri
auteur(s) : Nicolas J. Vereecken
R.D. Congo
sur Jatropha (Euphorbiaceae)
 photo
Dactylurina staudingeri
auteur(s) : Nicolas J. Vereecken
R.D. Congo
sur passiflore
 photo
Dactylurina_staudingeri_N6.jpg
auteur(s) :
 photo
Dactylurina staudingeri
auteur(s) : Augustin Konda
Bas Congo
nid dans la cime d'un Hymenocardia acida (cette abeille se nomme bimbulumukina en langue Kongo)
 photo
Dactylurina staudingeri
auteur(s) : Augustin Konda
Bas Congo
Nid de Dactylurina staudingeri (Bimbulumukina en langue Kongo) sur Jatropha curcas
 photo
Dactylurina staudingeri
auteur(s) : Augustin Konda
Bas Gongo
Ouverture du nid
 photo
Dactylurina staudingeri
auteur(s) : Augustin Konda
Bas Congo
Nid après ouverture
 photo
Dactylurina staudingeri
auteur(s) : Augustin Konda
Bas Congo
nid ouvert montrant les rayons (couvain en dessous et miel au dessus)
 photo
Dactylurina staudingeri
auteur(s) : Augustin Konda
Bas Congo
Nid ouvert montrant les rayons à couvain
Afficher uniquement ce taxon Hypotrigona spp.
Le genre Hypotrigona Cockerell 1934 contient des espèces minuscules.
Au moins trois espèces, très difficiles à séparer l'une de l'autre:
H. gribodoi (Magretti 1884), H. araujoi (Michener 1959), H. ruspolii (Magretti 1898).

Pour y voir plus clair, le genre doit être révisé à partir de séries obtenues de nids. Les noms vernaculaires et la description des nids est aussi utile (voir Portugal araujo & Kerr 1959 pour la description de deux espèces cryptiques, "sibling species").

Le genre Hypotrigona se distingue facilement des Liotrigona, l'autre genre à espèce minuscules, par la surface mate du scutum (brillante et lisse chez Liotrigona).

Le genre a la plus large distribution en Afrique tropicale, depuis la Zone Sahélienne jusqu'en Afrique du Sud (Transvaal).

Les Hypotrigones nichent notamment dans les tiges de bambous (Darchen 1972), ou dans les cavités des murs des habitations (Kajobe 2006).
photo
Hypotrigona_sp_Benin_W1.jpg
auteur(s) :
 photo
Hypotrigona_sp_Benin_W2.jpg
auteur(s) :
 photo
Hypotrigona sp. >>> galerie photos
auteur(s) : Pauly A.
Congo: Brazzaville
Tube d'entrée du nid construit dans le cadran d'un générateur.
 photo
Hypotrigona sp.
auteur(s) : Pauly A.
Congo: Brazzaville
Nid de Hypotrigona sp. dans cadran de vieux générateur.
 photo
Hypotrigona sp.
auteur(s) : Pauly A.
Gabon
Minuscules Hypotrigona sp. sur fleur
 photo
Hypotrigona_sp_Eala_W.jpg
auteur(s) :
 photo
Hypotrigona_sp_PNA_W.jpg
auteur(s) :
 photo
Hypotrigona sp.
auteur(s) : Laurence Packer
Kenya: Kakamega Forest
Entrée tubulaire d'un nid de Hypotrigona sur une ruchette.
 photo
Hypotrigona sp
auteur(s) : Nicolas J. Vereecken
R.D. Congo
nid
 photo
Hypotrigona sp
auteur(s) : Nicolas J. vereecken
R.D. Congo
nid
 photo
Hypotrigona sp
auteur(s) : Nicolas J. Vereecken
R.D. Congo
nid
 photo
Hypotrigona sp
auteur(s) : Nicolas J. Vereecken
R.D. Congo
vol à l'entrée du nid
 photo
Hypotrigona sp
auteur(s) : Nicolas J. Vereecken
R.D. Congo
attirée par la sueur
 photo
Hypotrigona sp
auteur(s) : Nicolas J. Vereecken
R.D. Congo
nid
 photo
Hypotrigona sp
auteur(s) : Nicolas J. Vereecken
R.D. Congo
nid
 photo
Hypotrigona sp
auteur(s) : Nicolas J. Vereecken
R.D. Congo
entrée de nid
 photo
Hypotrigona sp
auteur(s) : Nicolas J. Vereecken
R.D. Congo
entrée de nid
 photo
Hypotrigona sp
auteur(s) : Nicolas J. Vereecken
R.D. Congo
entrée de nid
 photo
Hypotrigona sp
auteur(s) : Nicolas J. Vereecken
R.D. Congo
nid dans une termitière
 photo
Hypotrigona sp
auteur(s) : Nicolas J. Vereecken
R.D. Congo
vue de la termitière contenant un nid d'Hypotrigona
 photo
Hypotrigona sp.
auteur(s) : Bernhard Jacobi
Kenya: Maweni Beach; collecting pollen from anthers on a male inflorescence of a small palm tree
http://www.flickr.com/photos/29697818@N03/4977351738
 photo
Hypotrigona sp.
auteur(s) : Bernhard Jacobi
Kenya: Maweni Beach
http://www.flickr.com/photos/29697818@N03/4976742479
taking flight from a male inflorescence of a small palm tree (Manila palm?). The matte scutum tells Hypotrigona species apart from similarly diminutive Liotrigona.
 photo
Hypotrigona sp.
auteur(s) : Bernhard Jacobi
Kenya: Maweni Beach
http://www.flickr.com/photos/29697818@N03/4976743631
collecting pollen from anthers on a male inflorescence of a small palm tree (Manila palm?). The bee is barely 3 mm long and a Raynox achromate was used to get a detailed shot. DOF was very low then of course and I had to take many photos to have some good ones to keep.
Interestingly the pollen seems to be deposited on the underside first before being tranferred to the corbiculae?
 photo
Hypotrigona_sp_W_Weyito_DSC_1188.jpg
auteur(s) :
 photo
Hypotrigona_sp_Weyito_W_DSC_1173.jpg
auteur(s) :
Afficher uniquement ce taxon Hypotrigona gribodoi (Magretti 1884)
Trigona gribodoi MAGRETTI, 1884: 630. Type material: No locality in the original description. Worker lectotype: Eritrea, Keren, 21.IV.1883, leg. P. Magretti (MCSNG), illustrated here.
carto
Hypotrigona gribodoi
Main sources :
Last update :
photo
Hypotrigona_gribodoi_W_Lectotype_Keren_DSC_3833.jpg
auteur(s) :
 photo
Hypotrigona_gribodoi_W_Lectotype_Keren_DSC_3846.jpg
auteur(s) :
 photo
Hypotrigona_gribodoi_W_Lectotype_Keren_DSC_3842.jpg
auteur(s) :
 photo
Hypotrigona_gribodoi_W_lectotype_Keren_DSC_3851.jpg
auteur(s) :
 photo
Hypotrigona_gribodoi_W_Lectotype_Keren_DSC_3852.jpg
auteur(s) :
Afficher uniquement ce taxon Hypotrigona ruspolii (Magretti 1898)
Trigona ruspolii MAGRETTI, 1898a: 27–28. Type material: “Una bella serie di individui raccolti la maggior parte lungo il Daua e l’Uebi, qualcuno a Dolo” (MCSN). Worker lectotype: Ethiopia, Daua, leg. E. Ruspoli (MCSNG), illustrated here. Two worker paratypes, "Daua", 1892, leg. E. Ruspoli (MNHUB), examined by Eardley 2005.
carto
Hypotrigona ruspolii
Main sources :
Last update :
photo
Hypotrigona_ruspolii_W_Lectotype_Daua_DSC_3828.jpg
auteur(s) :
 photo
Hypotrigona_ruspolii_W_Lectotype_Daua_DSC_3838.jpg
auteur(s) :
 photo
Hypotrigona_ruspolii_W_Paratype_Daua_DSC_3854.jpg
auteur(s) :
 photo
Hypotrigona_ruspolii_W_paratype_Daua_DSC_3855.jpg
auteur(s) :
 photo
Hypotrigona_ruspolii_var_a_W_Ueb_DSC_3891.jpg
auteur(s) :
 photo
Hypotrigona_ruspolii_var_b_W_Uebi_DSC_3892.jpg
auteur(s) :
 photo
Hypotrigona_ruspolii_var_c_W_Uebi_DSC_3893.jpg
auteur(s) :
 photo
Hypotrigona_ruspolii_varC_W_Uebi_DSC_3840.jpg
auteur(s) :
 photo
Hypotrigona_ruspolii_M_Uebi_DSC_3896.jpg
auteur(s) :
 photo
Hypotrigona_ruspolii_M_Uebi_DSC_3895.jpg
auteur(s) :
 photo
Hypotrigona_ruspolii_M_Uebi_DSC_3898.jpg
auteur(s) :
 photo
Hypotrigona_ruspolii_M_Daua_allotype_DSC_3848.jpg
auteur(s) :
Afficher uniquement ce taxon Hypotrigona squamuligera (Benoist 1937)
Synonymie:
Melipona squamuligera Benoist 1937
= Hypotrigona penna Eardley 2004, syn. nov.

Remarque: la publication de Benoist 1937 a été omise dans la révision de Eardley 2004. Cette espèce bien caractérisée par sa pubescence est facilement identifiable par sa description originale. Type de Benoist examiné.

Distribution. Zone sahélienne: Sénégal, Mali, Burkina-Faso, Niger, Togo, Cameroun, Soudan.

Nid: d'après les observations de madame Gessain au Sénégal (non publié, matériel au Museum de Paris), cette espèce niche dans le sol.
carto
Hypotrigona squamuligera
Main sources : Pauly A.
Last update : 13/08/2011
photo
Hypotrigona_squamuligera_W2.jpg
auteur(s) :
 photo
Hypotrigona_squamuligera_W1.jpg
auteur(s) :
 photo
Hypotrigona_squamuligera_M1.jpg
auteur(s) :
 photo
Hypotrigona_penna_Wh.jpg
auteur(s) :
 photo
Hypotrigona_penna_Ws.jpg
auteur(s) :
 photo
Hypotrigona_squamuligera_F_Senegal_DSC_2163.jpg
auteur(s) :
 photo
Hypotrigona_squamuligera_F_Senegal_DSC_2164.jpg
auteur(s) :
 photo
Hypotrigona_squamuligera_F_Senegal_DSC_2165.jpg
auteur(s) :
 photo
Hypotrigona_squamuligera_F_Senegal_DSC_2166.jpg
auteur(s) :
 photo
Hypotrigona_squamuligera_F_Senegal_DSC_2169.jpg
auteur(s) :
 photo
Hypotrigona_squamuligera_M_Senegal_DSC_2184.jpg
auteur(s) :
 photo
Hypotrigona_squamuligera_M_Senegal_DSC_2186.jpg
auteur(s) :
 photo
Hypotrigona_squamuligera_M_Senegal_DSC_2187.jpg
auteur(s) :
Afficher uniquement ce taxon Liotrigona baleensis Pauly & Hora sp. nov.
carto
Liotrigona baleensis
Main sources :
Last update :
carto

Main sources :
Last update :
Afficher uniquement ce taxon Liotrigona bottegoi (Magretti 1895)
Paratype: 1 WWW, Arussi Galle, Bottego, coll. P. Magretti (MNHNP), examiné.

Diagnose. Pattes I et II orangées, face à pubescence argentée écailleuse (photo scan: ramifiées), taille moyenne. Scutum modérément ponctué.

Distribution. Matériel examiné: Sénégal, Burkina-Faso, Cameroun, Tchad, Gabon, R.D. Congo, Ouganda, Ethiopie. Eardley (2004) donne aussi Tanzanie, malawi, Mozambique, Zimbabwe, Afrique du Sud mais ces identifications doivent être vérifiées pour les séparer de L. marombo.
carto
Liotrigona bottegoi
Main sources : Pauly A.
Last update : 23/9/2008
carto

Main sources :
Last update :
photo
Liotrigona_bottegoi_W1.jpg
auteur(s) :
 photo
Liotrigona_bottegoi_W2.jpg
auteur(s) :
 photo
Liotrigona_bottegoi_W3.jpg
auteur(s) :
 photo
Liotrigona_bottegoi_Wh.jpg
auteur(s) :
 photo
Liotrigona_bottegoi_Ws.jpg
auteur(s) :
 photo
Liotrigona_bottegoi_Wp.jpg
auteur(s) :
 photo
Liotrigona sp.
auteur(s) : Pauly A.
Gabon
Ouvrières sur fleur de goyavier (Psidium guajava).
 photo
Liotrigona bottegoi
auteur(s) : Pauly A.
R.D. Congo: Parc National de la Garamba
Scutum, ouvrière d'une série du PNG.
 photo
Liotrigona_bottegoi_paratype_ArussoGalla_DSC_2157.jpg
auteur(s) :
 photo
Liotrigona_bottegoi_W_paratype_ArushaGallo_DSC_2206.jpg
auteur(s) :
 photo
Liotrigona_bottegoi_W_Arusha_Paratype_DSC_1179.jpg
auteur(s) :
 photo
Liotrigona_bottegoi_W_Arusha_Paratype_DSC_1180.jpg
auteur(s) :
 photo
Liotrigona_bottegoi_W_Paratype_Arusha_DSC_1187.jpg
auteur(s) :
 photo
Liotrigona_bottegoi_W_Guduru_DSC_1168.jpg
auteur(s) :
 photo
Liotrigona_bottegoi_W_Guduru_DSC_1189.jpg
auteur(s) :
 photo
Liotrigona_bottegoi_W_Guduru_DSC_1172.jpg
auteur(s) :
Afficher uniquement ce taxon Liotrigona bouyssoui (Vachal 1903)
Melipona bouyssoui Vachal 1903. Lectotype: 1WWW, Rio Mouny, 1898, leg. J. Bouyssou (MNHNP), désigné ici.
= Liotrigona parvula Darchen 1972, Syn. nov.

Types: 4 ouvrières identifiés bouyssoui par Vachal au Museum de Paris ont été examinés et l'un d'eux désigné comme lectotype. Contrairement à ce qu'écrit Eardley 2004, cette espèce n'est pas un Hypotrigona mais bien un Liotrigona à scutum brillant (lucida dans la description de Vachal). La taille correspond à Liotrigona parvula qui semble donc être un synonyme.

Diagnose. Pattes orangées et pubescence de la face écailleuse (SCAN: ramifiées) comme chez l’espèce précédente. En diffère essentiellement par la taille plus petite. On peut confirmer l’identification par la tête un peu plus étroite, la face mieux creusée entre les sockets antennaires (photo scan), le scutum à ponctuation plus superficielle, plus éparse et un peu moins pubescent (fig. scan), les pleures plus brillantes à ponctuation plus éparse, l’apex du tibias postérieur à angle plus droit (non en s). Ces caractères sont cependant légèrement variables et pas toujours faciles à utiliser. Des séries, provenant de préférence du même nid, sont nécessaires pour bien faire la différence.

Distribution. Matériel examiné: Sénégal, Libéria, Burkina-Faso, Côte d'Ivoire, Togo, Cameroun, Gabon, R.D. Congo, Angola. Eardley 2004 précise aussi : Zimbabwe, Botswana, Afrique du Sud, Namibie.
carto
Liotrigona parvula
Main sources : Pauly A.
Last update : 23/9/2008
photo
Liotrigona_parvula_W1.jpg
auteur(s) :
 photo
Liotrigona_parvula_W2.jpg
auteur(s) :
 photo
Liotrigona_parvula_W3.jpg
auteur(s) :
 photo
Liotrigona_parvula_Wh.jpg
auteur(s) :
 photo
Liotrigona_parvula_Ws.jpg
auteur(s) :
 photo
Liotrigona_parvula_Wp.jpg
auteur(s) :
 photo
Liotrigona_bouyssoui_lectotype-DSC_2154.jpg
auteur(s) :
 photo
Liotrigona_bouyssoui_W_lectotype_Mouny_DSC_2204.jpg
auteur(s) :
 photo
Liotrigona_bouyssoui_W_Lectotype_DSC_1184.jpg
auteur(s) :
 photo
Liotrigona_bouyssoui_W_Lectotype_DSC_1185.jpg
auteur(s) :
Afficher uniquement ce taxon Liotrigona gabonensis Pauly n.sp.
Diagnose. Diffère des trois autres Liotrigona africaine par la taille plus grande, les pattes plus sombres (en particulier les tibias intermédiaires presque noirs) et surtout la face à soies fines, non ramifiées (ou avec une seule ramification), transversales, la tête assez large (scan). La ponctuation du scutum n’est pas très distincte (scan).

Distribution: Gabon, Congo-Brazzaville, R.D. Congo (Parc National de la Garamba).
carto
Liotrigona gabonensis
Main sources : Pauly A.
Last update : 12/9/2008
photo
Liotrigona_gabonensis_W1.jpg
auteur(s) :
 photo
Liotrigona_gabonensis_W2.jpg
auteur(s) :
 photo
Liotrigona_gabonensis_W4.jpg
auteur(s) :
 photo
Liotrigona_gabonensis_Wh1.jpg
auteur(s) :
 photo
Liotrigona_gabonensis_WS.jpg
auteur(s) :
 photo
Liotrigona_gabonensis_Wp.jpg
auteur(s) :
Afficher uniquement ce taxon Liotrigona marombo Pauly & Camargo n.sp.
Espèce nouvelle à distinguer de L. bottegoi:
1) Liotrigona ? bottegoi: Ponctuation du scutum plus fine, la pubescence très pauvre; pattes 1 et 2 complètement orangées, pattes postérieures à nuances marron clair et marron noir, mais parfois aussi complètement orangées; métatarse postérieur plus long; tête L/l: ….
2) Liotrigona marombo n.sp.: Ponctuation du scutum plus marquée, la pubescence plus riche; pattes antérieures orangé sur les tibias, pattes intermédiaires brun et noir sur les tibias ou complètement noires, pattes postérieures complètement noires; métatarses postérieurs plus courts; tête L/l: … .

Distribution. Angola, R.D. Congo (Shaba).
carto
Liotrigona marombo
Main sources : Pauly A.
Last update : 23/9/2008
remarque: les données de la série typique d'Angola sont imprécises (étiquette "Marombo").
photo
Liotrigona_marambo_W1.jpg
auteur(s) :
 photo
Liotrigona marombo
auteur(s) : Pauly A.
Angola
Scutum d'un Paratype ouvrière du nid de "Marombo"
Afficher uniquement ce taxon Meliponula (Axestotrigona) cameroonensis (Friese 1900)
= Melipona (Trigona) cearina Vachal 1903.

Diagnose. La plus grande espèce (8,5 mm), noire, diffère ders autres Axestotrigona par ses ailes fortement enfumées dans leur totalité.

Distribution. Guinée, Côte d'Ivoire, Ghana, Togo, Nigeria, Cameroun, Gabon, Congo-Brazzaville, R.D. Congo.

Nid: aucune information disponible.
carto
Meliponula cameroonensis
Main sources : Pauly A.
Last update : 26/9/2008
photo
Meliponula_cameroonensis_W1.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula_cameroonensis_W2.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula cearina
auteur(s) : Nicolas J. Vereecken
R.D. Congo
Sur Polygonum
Afficher uniquement ce taxon Meliponula (Axestotrigona) erythra (Schletterer 1891)
= oyani (Darchen) dans Pauly, 1998;
Le type de erythra, examiné à l'IRSNB (Bruxelles), correspond à cette espèce.

Diagnose. Metasoma complètement rouge, sans bandes noires sur la marge apicale des tergites, et généralement un peu plus grande (6,5 mm) que M. ferruginea et M. togoensis.
Genitalia à sagittae plus robustes que celles de M. togoensis, et gonocoxites plus longs.

Distribution. Gabon, Congo-Brazzaville, R.D. Congo.

Nid: selon Darchen (1971) nicherait au Gabon exclusivement dans les fourmillières de Crematogaster dans les arbres.

carto
Meliponula erythra
Main sources : Pauly A.
Last update : 29/9/2008
photo
Meliponula_erythra_W1.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula_erythra_M1.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula_erythra_W5.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula erythra
auteur(s) : Nicolas J. Vereecken
R.D. Congo
 photo
Meliponula_oyani_W_lectotype_Makokou_DSC_2155.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula_oyani_W_lectotype_Makokou_DSC_2198.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula_oyani_W_lectotype_Makokou_DSC_2201.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula_oyani_M_Makokou_DSC_2190.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula_oyani_M_Makokou_DSC_2191.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula_oyani_M_Makokou_DSC_2193.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula_oyani_M_paralectotype_Makokou_DSC_2156.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula_erythra_M_Kougouleu_DSC_3856.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula_erythra_M_Kougouleu_DSC_3857.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula_erythra_M_Kougouleu_DSC_3858.jpg
auteur(s) :
Afficher uniquement ce taxon Meliponula (Axestotrigona) ferruginea (Lepeletier 1841)
M. ferruginea ferruginea (Lepeletier)

M. ferruginea ssp. gambiensis Moure
= Trigona (Axestotrigona) eburnensis Darchen 1970, Syn. nov.
Lectotype WWW et 3 paralectotypes: Côte d'Ivoire, Lamto, 29.i.1970 (MNHNP), examinés et désignés ici.

Diagnose. Metasoma rouge à bandes noires.

Eardley (2004) a placé en synonymie de M. ferruginea les espèces erythra et togoensis. Ces deux noms sont ressuscités ici car les espèces me semblent bien distinctes. Les genitalia des mâles sont différents.

La sous-espèce ferruginea de l'Afrique centrale a le clypeus noir tandis que la sous-espèce gambiensis de l'Afrique occidentale a le clypeus brun.

Dans la thèse de Kajobe, on peut lire que les pygmées de la Forêt Impénétrable du Bwindi National Park (Ouganda) donnent des noms vernaculaires différents. M. ferruginea, ou "forme brune", est dénommée "Obuganza". M. togoensis ou "forme noire" est dénommée "Obugashu".

Matériel examiné: Sénégal, Guinée, Côte d'Ivoire, Togo, Bénin, Cameroun, Gabon, R.D. Congo, Angola, Tanzanie.

Nid: En Côte d'Ivoire cette espèce niche en savane dans les termitières terrestre (T. eburnensis, Darchen 1970 = M. ferruginea gambiense Moure). En Ouganda, la sous-espèce ferruginea ferruginea niche dans le creux des grands arbres, avec parfois plusieurs nids dans le même arbre (Kajobe 2006).
carto
Meliponula ferruginea
Main sources : Pauly A.
Last update : 30/9/2008
photo
Meliponula_ferruginea_W1.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula_ferruginea_W2.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula_ferruginea_W3.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula_ferruginea_M1.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula_ferruginea_W5.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula ferruginea
auteur(s) : Laurence Packer
Kenya: Kakamega Forest
Entrée du nid de Meliponula ferruginea construit dans une ruchette.
 photo
Meliponula ferruginea
auteur(s) : Nicolas J. Vereecken
R.D. Congo, Kisantu
entrée du nid
 photo
Meliponula ferruginea
auteur(s) : Nicolas J. Vereecken
R.D. Congo, Kisantu
entrée du nid
 photo
Meliponula_eburnensis_W_paratype_Lamto_DSC_2194.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula_eburnensis_W_paratype_Lamto_DSC_2195.jpg
auteur(s) :
 photo
meliponula_eburnensis_W_type_Lamto_DSC_2160.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula_ferruginea_gambiensis_W_Senegal_DSC_2170.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula_ferruginea_gambiensis_W_Senegal_DSC_2171.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula_ferruginea_gambiense_W_DSC_2312.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula_ferruginea_M_Bissobinam_DSC_3917.jpg
auteur(s) :
Afficher uniquement ce taxon Meliponula (Axestotrigona) togoensis (Stadelman 1895)
Diagnose: Metasoma complètement noir. Diffère de M. cameroonensis par la taille plus petite et les ailes transparentes. Diffère de M. ferruginea et M. erythra par le metasoma complètement noir et les genitalia du mâle plus petits.

Matériel examiné: Sénégal, Guinée, Côte d'Ivoire, Ghana, Togo, Bénin, Cameroun, Gabon, R.D. Congo, Ouganda, Tanzanie, Mozambique.

Nid: en Tanzanie niche dans le tronc ou les branches des grands arbres (Smith 1954). Aussi en Ouganda (Kajobe 2006).
carto
Meliponula togoensis
Main sources : Pauly A.
Last update : 29/9/2008
photo
Meliponula_togoensis_W1.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula_togoensis_W2.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula togoensis
auteur(s) : Pauly A.
Gabon
Ouvrière sur fleur de "Apouloui"
 photo
Meliponula_togoensis_F_Senegal_DSC_2161.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula_togoensis_F_Senegal_DSC_2175.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula_togoensis_F_Senegal_DSC_2176.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula_togoensis_M_Senegal_DSC_2178.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula_togoensis_M_Senegal_DSC_2179.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula_togoensis_M_Kougouleu_DSC_3859.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula_togoensis_M_Kougouleu_DSC_3861.jpg
auteur(s) :
Afficher uniquement ce taxon Meliponula (Meliplebeia) beccarii (Gribodo 1879)
Meliponula beccarii Gribodo, 1879. Eritrea (MCSNG).
= Melipona africana Stadelmann, 1895. Tanzania (MNHUB).
= Trigona beccarii var somalina Magretti 1898. Somalia (MCSNG)
= Melipona (Trigona) ogouensis Vachal, 1903. Gabon (MNHNP).
= Trigona topiorum Cockerell, 1910. Angola (BMNH).
= Trigona africana var. tanganykae Strand, 1911. Tanzania (MNHUB).
= Trigona faecivora Strand, 1911. Rwanda (MNHUB).
= Trigona africana var. bibundicola Strand, 1912. Cameroon (MNHUB).
= Trigona beccarii var. nigrifacies Friese, 1912. Tanzania (MNHUB).
= Trigona beccarii var. albofasciata Friese, 1916. Namibia (MNHUB).
= Trigona beccarii jombenensis Cockerell, 1917. Kenya (USNM).
= Melipona alinderi Alfken, 1929. Kenya (MNHUB).
= Melipona alinderi var. nigrita Alfken, 1932. Ethiopia (MNHUB).
= Melipona alinderi var. mimica Alfken, 1932. Kenya (MNHUB).
= Trigona (Meliponula) africana neavei Cockerell, 1934. Zambia (BMNH).
= Trigona (Meliponula) africana rhodesica Cockerell, 1934. Zimbabwe (BMNH).
= Trigona (Meliponula) africana medionigra Cockerell, 1934. Angola (BMNH).

TYPE MATERIAL (from Ethiopia, Eritrea and Somalia).
Trigona beccarii GRIBODO, 1879: 340, worker lectotype designated here (MCSNG) (examined). Type locality: Eritrea, “Bogos Country”, Keren (15°46’N 38°30’E), 1870, leg. Beccarii.
Trigona beccarii var somalina MAGRETTI 1898b: 586, worker holotype (MCSNG). Type locality: Ethiopia, “Sancurar e gli Amarr” ,II-IV.1896, leg. Bottego (Sankurar, 4°01’N 40°07’E; Amarr, ca 5°10’N 36°40’E).
Melipona alinderi var. nigrita ALFKEN, 1932: 54-55, worker holotype (BMNH). Type locality: Abyssinia", Djem Djem Forest, circa 8000ft, 22-23.IX.1926, 2D, leg. H. Scott.

VARIATIONS.
This species has been described under various species name as well as subspecies and varieties, as showed in the list above. They differs by expansion of yellow marks and size. In the same locality they have the same pattern, probably corresponding to as many ecotypes.
The lectotype and paratypes of T. beccarii from Keren have yellow maculations on terga 1-5 (fig. 1a) and extensive maculation on the face (fig. 2a).
T. beccarii var. nigrita from Alfken is the black form (fig. 1f) with black face (fig. 2d).
The type of somalina has yellow maculations on terga (fig. 1b) but less extensive yellow maculations on the face (fig. 2b).
The lectotype of M. ogoouensis (Vachal, 1903) (Gabon: Ndoro, designated here in MNHNP) is larger with yellow brown maculations (figs 1c, 2f).

carto
Meliponula beccarii
Main sources : Pauly A.
Last update : 28/8/2012
carto

Main sources :
Last update :
photo
Meliponula_beccarii_W_Kenya_Elgon_DSC_2173.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula_beccarii_W_Mozambique_DSC_2172.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula_beccarii_W_paratype_Bogos_DSC_2158.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula_beccarii_W_paratype_Keren_DSC_2202.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula_beccarii_W_paratype_Keren_DSC_2203.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula_ogouensis_W_lectotype_Ndoro_DSC_2159.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula_ogouensis_W_Holotype_DSC_2196.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula_ogouensis_W_Holotype_DSC_2197.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula_beccarii_Ethiopia_DSC_0756.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula_beccarii_Ethiopia_DSC_0757.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula_beccarii_Ethiopia_DSC_0758.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula_beccarii_W_Lectotype_Keren_DSC_3823.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula_beccarii_W_Lectotype_Genua_DSC_3885.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula_beccarii_W_Lectotype_Genua_DSC_3886.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula_beccarii_lectotype_DSC_3824.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula_beccarii_somalina_holotype_DSC_3821.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula_beccarii_somalina_W_Holotype_Sancurar_DSC_3889.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula_beccarii_somalina_W_Holotype_Sancurar_DSC_3890.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula_beccarii_M_Sebeta_DSC_3910.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula_beccarii_M_Sebeta_DSC_3911.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula_ogouensis_M_Boukoko_DSC_3914.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula_ogouensis_M_Boukoko_DSC_3913.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula_ogouensis_M_Boukoko_DSC_3912.jpg
auteur(s) :
Afficher uniquement ce taxon Meliponula (Meliplebeia) griswoldorum Eardley 2004
Espèce connue seulement par la série typique provenant de Chipata en Zambie. Selon la description, elle diffère par la pubescence un peu plus riche du scutum, et notamment la présence de longues soies plumeuses sur le bord antérieur (voir clé dans Eardley 2004: 71). Terry Griswold nous a aimablement communiqué un spécimen paratype qui est illustré ici.
Chez les exemplaires de M. lendliana, la pubescence plumeuse est très fragile et a tendance à s'effacer. Il faudrait examiner des spécimens de M. lendliana provenant de nids pour comparer la pubescence sur des individus frais. Le paratype de M. griswoldorum est particulièrement bien préservé. Il est possible que M. griswoldorum soit seulement une variété de M. lendliana à la limite australe de sa distribution.
carto
Meliponula griswoldorum
Main sources : Pauly A.
Last update : 1/10/2008
photo
Meliponula_griswoldorum_W_paratype_DSC_3922.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula_griswoldorum_W_paratype_DSC_3918.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula_griswoldorum_W_paratype_DSC_3919.jpg
auteur(s) :
Afficher uniquement ce taxon Meliponula (Meliplebeia) lendliana (Friese 1900)
Diagnose. Espèce assez petite (4,5-5mm). Ailes non fumées. Macules jaunes sur la face, le bord postérieur du scutellum et les genoux.

Distribution. Guinée, Togo, Nigeria, Cameroun, Gabon, Congo-Brazzaville, R.D. Congo, Ouganda, Kenya (Kakamega Forest). Zone des forêts.

Nid: d'après Kajobe (2006) niche dans les cavités des arbres (4 nids) et observé aussi une fois nichant dans le sol.
carto
Meliponula lendliana
Main sources : Pauly A.
Last update : 29/9/2008
photo
Meliponula_lendliana_W1.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula_lendliana_W2.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula_lendliana_M1.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula_lendliana_W_Baraka_DSC_3923.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula_lendliana_M_Kinguele_DSC_3916.jpg
auteur(s) :
Afficher uniquement ce taxon Meliponula (Meliplebeia) nebulata (Smith 1854)
Diagnose. Aile avec une tache enfumée apicale ; face maculée de jaune ; metasoma rouge ou noir. Longueur 6 mm.

Distribution. Guinée, Côte d'Ivoire, Cameroun, Guinée Equatoriale, Gabon, Congo-Brazzaville, R.D. Congo.

Biologie: voir Darchen 1969, Brosset & Darchen 1967. Au Gabon, l'espèce niche notamment dans les nids de termites du genre Nasutitermes dans les arbres. En Ouganda, l'espèce niche dans les cavités des arbres (Kajobe 2006).
carto
Meliponula nebulata
Main sources : Pauly A.
Last update : 1/10/2008
photo
Meliponula_nebulata_W1.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula_nebulata_W2.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula_nebulata_W3.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula_nebulata_M1.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula_nebulata_W4.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula_nebulata_M_Makokou_DSC_2182.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula nebulata male Makokou_DSC_2183.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula_nebulata_F_Makokou_DSC_2162.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula_nebulata_F_Makokou_DSC_2180.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula nebulata queen Makokou_DSC_2181.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula_nebulata_W_Booué_DSC_3559.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula_nebulata_W_Makokou_DSC_3561.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula_nebulata_W_Ntoum_DSC_3560.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula_nebulata_W_HOG_Dienga_DSC_3562.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula_nebulata_W_Man_DSC_3563.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula_nebulata_W_HtOgoué_Dienga_DSC_3557.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula_nebulata_W_OgIvindo_Abeng_DSC_3558.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula_nebulata_M_Ntoum_DSC_3865.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula_nebulata_M_OloungaOnvouri_DSC_3867.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula_nebulata_M_OloungaOnvouri_DSC_3869.jpg
auteur(s) :
Afficher uniquement ce taxon Meliponula (Meliplebeia) roubiki Eardley 2004
Les photos ci-jointes réalisées par David Roubik sont celles de la série typique provenant du Gabon. L'espèce est très proche de M. nebulata et différerait par le pourtour jaune du scutum. Des observations sur le terrain, notamment des nids, et l'étude de la variabilité de M. nebulata, sont nécessaires pour confirmer la validité de cette espèce.

Other pictures of M. roubiki on:
http://eol.org/pages/23268100/overview
photo
Meliponula_roubiki_Face_LOWRES.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula_roubiki_LATMontage.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula_roubiki_HT.jpg
auteur(s) :
Afficher uniquement ce taxon Meliponula (Meliponula) bocandei (Spinola 1853)
Diagnose. Couleur fauve. Metasoma sans macules franchement jaunes comme M. ogouensis.

Distribution. Zone des forêts. Sénégal, Liberia, Guinée, Côte d'Ivoire, Ghana, Bénin, Nigeria, Cameroun, République Centrafricaine, Guinée Equatoriale, Gabon, Cogo-Brazzaville, R.D. Congo, Rwanda, Kenya, Angola, Botswana, Mozambique.

Nid: cavités dans les arbres (Darchen, Kajobe 2006, Njoya 2009). Les nids creusés dans le sol signalés par Kajobe (2006) à haute altitude (2000m) sont douteux car ce comportement et cet habitat correspond plutôt à M. beccarii qui peut être facilement confondu.
carto
Meliponula bocandei
Main sources : Pauly A.
Last update : 30/9/2008
photo
Meliponula_bocandei_W1.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula_bocandei_W2.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula bocandei
auteur(s) : Pauly A.
Gabon
Femelle butinant Mimosa pudica
 photo
Meliponula bocandei
auteur(s) : Laurence Packer
Kenya: Kakamega Forest
Entrée du nid de Meliponula bocandei installé dans une ruchette.
 photo
Meliponula bocandei
auteur(s) : FABRE ANGUILET Edgard
Gabon: Makokou
tronc d'arbre couché avec un nid de Meliponula bocandei (on voit le trou d'entrée)
 photo
Meliponula bocandei
auteur(s) : FABRE ANGUILET Edgard
Gabon: Makokou
Trou d'entrée du nid.
 photo
Meliponula bocandei
auteur(s) : FABRE ANGUILET Edgard
Gabon: Makokou
Ouverture du nid à la hache
 photo
Meliponula bocandei
auteur(s) : FABRE ANGUILET Edgard
Gabon: Makokou
nid après ouverture
 photo
Meliponula bocandei
auteur(s) : FABRE ANGUILET Edgard
Gabon: Makokou
Petites cellules contenant le couvain
 photo
Meliponula bocandei
auteur(s) : FABRE ANGUILET Edgard
Gabon: Makokou
Petites cellules à couvain; un gros pot à pollen à l'avant plan
 photo
Meliponula bocandei
auteur(s) : FABRE ANGUILET Edgard
Gabon: Makokou
Pot à miel noir
 photo
Meliponula bocandei >>> galerie photos
auteur(s) : FABRE ANGUILET Edgard
Gabon: Makokou
Enormes pots à pollen fermenté
 photo
Meliponula bocandei
auteur(s) : FABRE ANGUILET Edgard
Gabon: Makokou
Gros pots à pollen fermenté
 photo
Meiponula_bocandei_M_Kougouleu_DSC_3880.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula_bocandei_M_Kougouleu_DSC_3881.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula_bocandei_F_Gabon_DSC_2892.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula_bocandei_F_Gabon_DSC_2889.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula_bocandei_F_Gabon_DSC_2890.jpg
auteur(s) :
 photo
Meliponula_bocandei_F_Gabon_DSC_2888.jpg
auteur(s) :
Afficher uniquement ce taxon Plebeina armata (Magretti 1895)
= Trigona hildebrandti Friese 1900 Syn. nov.
= Melipona (Trigona) denoiti Vachal 1903.

Diagnose. Une bande pâle sur le bord du clypeus.

Biologie. Niche en savane dans les termitières terrestres mais pas toujours (Smith 1954, Eardley 2004).

Distribution. Zone des savanes, évite la zone des forêts de l'Afrique centrale. Sénégal, Guinée, Nigeria, Cameroun (Nord), Tchad, R.D. Congo (Shaba), Rwanda, Ouganda, Kenya, Zimbabwe, Botswana, Afrique du Sud.
carto
Plebeina hildebrandti
Main sources : Pauly A.
Last update : 24/9/2008
photo
Plebeina_hildebrandti_W1.jpg
auteur(s) :
 photo
Plebeina_hildebrandti_W2.jpg
auteur(s) :
 photo
Plebeina_hildebrandti_W_DSC_2311.jpg
auteur(s) :
 photo
Plebeina_armata_M_Holotype_DSC_3820.jpg
auteur(s) :
 photo
Plebeina_armata_holotype_DSC_3825.jpg
auteur(s) :
 photo
Plebeina_armata_M_Holotype_ArussiGalla_DSC_3834.jpg
auteur(s) :
 photo
Plebeina_armata_M_Holotype_DSC_3836.jpg
auteur(s) :
 photo
Plebeina_armata_M_Holotype_DSC_3837.jpg
auteur(s) :
 photo
Plebeina_armata_M_Holotype_DSC_3835.jpg
auteur(s) :

Références


Benoist R. 1937. Une nouvelle espèce de Africaine du genre Melipona. . Revue française d'Entomologie, 4: 181-182.

Brosset A. & Darchen R. 1967. Une curieuse succession d'hôtes parasites des nids de Nasutitermes. . Biologia Gabonica, 3: 153-168.

Champenois J-P. 2011. Première approche de la méliponiculture et des mélipones de Guyane ou "le miel des Amérindiens" . Cronos services / PNRG, programme Oyana, 123 pp.

Darchen R. 1966. Sur l’éthologie de Trigona (Dactylurina) staudingeri Gribodoi (sic) (Hymenoptera Apidae). . Biologia Gabonica, 2: 37-45.

Darchen R. 1969. Sur la biologie de Trigona (Apotrigona) nebulata komiensis Cock. I. . Biologia Gabonica, 5: 151-183.

Darchen R. . 1970. Le nid de deux nouvelles espèces d'abeilles de la Côte d'Ivoire, Trigona (Axestotrigona) sawadogoi Darchen [nomen nudum] et Trigona (Axestotrigona) eburnensis Darchen [nomen nudum](Hymen., Apidae). . Biologia Gabonica, 6: 139-150.

Darchen R. 1971. Description d'une abeille sociale de très petite taille Trigona (Liotrigona) parvula n.sp. Darchen (Apidae Trigoninae) trouvée dans la savane de Lamto (Côte d'Ivoire). . Biologia Gabonica, 7: 403-406.

Darchen R. . 1971. Trigona (Axestotrigona) oyani Darchen (Apidae, Trigoninae), une nouvelle espèces d'abeille africaine - description du nid inclus dans une fourmilière. . Biologia Gabonica, 7: 407-421.
  Darchen R. 1972. Ecologie de quelques trigones (Trigona sp.) de la savane de Lamto (Côte d'Ivoire). . Apidologie, 3: 341-367.

Darchen R. 1972. Éthologie comparative de l'économie des matériaux de construction chez divers apides sociaux, Apis, Trigona et Melipona (Apidés). Revue du Comportement Animal, 6, 201-215. Revue du Comportement Animal, 6: 201-215.

Darchen R. 1981. Une nouvelle trigone du Zaïre: Trigona (Axestotrigona) richardsi (Hym. Apidae). . Bulletin de la Société entomologique de France, 86: 54-56.

Darchen R. & Pain J. 1966. Le nid de Trigona (Dactylurina) staudingeri Gribodoi (sic) (Hymenoptera: Apidae). . Biologia Gabonica, 2: 25-35.

Eardley C.D. 2004. Taxonomic revision of the African stingless bees (Apoidea: Apidae: Apinae: Meliponini). African plant protection, 10: 63-96.
  Kajobe R. 2006. Foraging ecology of equatorial afrotropical stingless bees: habitat selection and competition for resources. PhD Thesis, Faculty of Sciences, Utrecht.

Kajobe R. & Roubik D.W. 2006. Honey-making bee colony abundance and predation by apes and humans in a Uganda forest reserve. . Biotropica, 38: 210-218.

Kerr W.E. & Portugal-Araujo V.d. 1957. Contribuicão au estudo citológico dos Apoidea. I. Espermatogénese em três espécies africanas. Garcia de orta (Lisboa), 5, 431-433.
  Kwapong P., Aidoo K., Combey R. & Karikari A. 2010. Stingless bees, Importance, Managment and Utilisation, a Training Manual for Stingless Beekeeping. UNIMAX MACMILLAN LTD.
voir aussi:http://xa.yimg.com/kq/groups/17598545/178827221/name/Stingless%20bee%20book%20pdf.pdf

Lobreau-Callen D., Darchen R. & Delage-Darchen B. 1994. Étude comparative du comportement de butinage de deux espèces de Trigona du groupe africain Liotrigona (Hymenoptera, Trigoninae), à partir de la composition pollinique des rations alimentaires des larves. In X Simposio de Palinologia (A.P.L.E.), pp. 133-143.
  Michener C.D. 1959. Sibling species of Trigona from Angola (Hymenoptera, Apinae). . American Museum Novitates, 1956: 1-5.

Mpawenimana A., Nzigidahera B., Ndayikeza L. & Habonimana B. 2014. Les abeilles du genre Meliponula Cockerell, 1934 (Hymenoptera: Apoidea), potentialité pour la méliponiculture au Burundi. Bulletin scientifique de l'Institut national pour l'environnement et la conservation de la nature, 11: 31-37.

NJOYA Moses Tita Mogho. 2009. Diversity of Stingless Bees in Bamenda Afromontane Forests – Cameroon: Nest architecture, Behaviour and Labour calendar. Dissertation, Hohen Landwirtschaftlichen Fakultät der Rheinischen Friedrich-Wilhelms-Universität zu Bonn. 138pp.

Pauly A. 1984. Mission entomologique en Afrique occidentale (1979-80): Renseignements éco-biologiques concernant les Hyménoptères. Notes Fauniques de Gembloux, 11: 1-43.


Pauly A. & Fabre Anguilet E.C. 2013. Description de Liotrigona gabonensis sp. nov., et quelques corrections à la synonymie des espèces africaines de mélipones (Hymenoptera : Apoidea : Apinae : Meliponini) . Belgian Journal of Entomology, 15: 1-13.


Pauly A. & Hora Z.A. 2013. Apini and Meliponini from Ethiopia (Hymenoptera: Apoidea: Apidae: Apinae) . Belgian Journal of Entomology, 16: 1-36.
 
Pauly, A. 1998. Hymenoptera Apoidea du Gabon. Annales Sciences zoologiques, Musée royal de l'Afrique centrale, 282: 1-121.
  Pauly, A., Brooks, RW., Nilsson, LA., Pesenko, YA., Eardley, CD., Terzo, M., Griswold, T., Schwarz, M., Patiny, S., Munzinger, J., Barbier, Y. 2001. Hymenoptera Apoidea de Madagascar et des îles voisines. Annales du Musée royal de l'Afrique centrale (Sciences Zoologiques), Tervuren (Belgique), 286: 1-406. Part 1 (pp. 1-200).

Portugal-Araujo V.d. 1955. Notas sôbre colônias de Meliponineos de Angola. Dusenia, 6: 97-114.
  Portugal-Araujo V.d. 1955. Colmeias para "abelhas sem ferrão" "MELIPONINI". Boletim di Instituto de Angola, 7: 9-50.
  Portugal-Araujo V.d. 1958. A contribution to the bionomics of Lestrimelitta cubiceps (Hymenoptera, Apidae). . Journal of the Kansas entomological Society, 31: 203-211.

Portugal-Araujo V.d. 1963. Subterranean nests of two African stingless bees (Hymenoptera: Apidae). Journal of the New York entomological Society, 71: 130-141.

Portugal-Araujo V.d. & Kerr W.E. 1959. A case of sibling species among social bees. Revista brasileira de biologia, 19: 224-228.

Rasmussen C. & Cameron S.A. 2007. A molecular phylogeny of the Old World stingless bees (Hymenoptera: Apidae: Meliponini) and the non-monophyly of the large genus Trigona. Systematic Entomology, 32: 26-39.

Smith F.G. 1954. Notes on the biology and waxes of four species of African Trigona bees (Hymenoptera: Apidae). Proceedings of the Royal Entomological Society of London, Series A, General entomology, 29: 62-70.

Tchuenguem Fohuo F.-N., Messi J. & Pauly A. 2001. Activité de Meliponula erythra sur les fleurs de Dacryodes edulis et son impact sur la fructification. Fruits, 56: 179-188.

Tremblay E. & Halane A.J. 1993. Su un insolito caso di nidificazione di Hypotrigona gribodoi Magretti (Hymenoptera Apidae) in Somalia. L'Apicoltore moderno, 84, 47-54. L'Apicoltore moderno, 84: 47-54.
  Vit P., Pedro S.R.M. & Roubik D., Eds. 2013. Pot-Honey. A legacy of stingless bees. Springer New York Heidelberg Dordrecht London. xxviii + 654 pp. DOI: 10.1007/978-1-4614-4960-7.