Atlas Hymenoptera - Lasioglossum (Ipomalictus)
author(s) : Pauly A.

Geographic zone: Africa - Asia - World

Lasioglossum (Ipomalictus) Africa - Asia - Madagascar

Pauly 1999
 maps
Show only this taxa Lasioglossum (Ipomalictus) spp Pauly 1999
Espèce-type : Halictus nudatus BENOIST, 1962.

Ce sous-genre renferme les Lasioglossum afrotropicaux à glosse souvent très allongée et filiforme, qui sont des spécialistes des Convolvulaceae (Ipomoea spp.), Malvaceae, Cucurbitaceae et parfois aussi Asteraceae. C’est par l’allongement de la glosse qu’il diffère essentiellement des Lasioglossum au sens strict. On retrouve cette langue allongée chez les Oxyhalictus (=Labrohalictus) afrotropicaux et les Nesohalictus orientaux avec lesquels ils ont été autrefois confondus (Pauly 1984, 1998). Toutefois les Ipomalictus en diffèrent par le calcar des tibias postérieurs des femelles qui présente à sa base une forte dent lobée-lamellée, les autres dents étant rapidement décroissantes (calcar pectiné chez Nesohalictus, Oxyhalictus et Ctenonomia). L’aire pygidiale du tergite 7 des mâles est souvent très développée et bordée de deux expansions latérales (« oreillettes »). Le sternite 6 des mâles est souvent orné d’une brosse de soies en forme de V renversé. Chez certaines espèces, les mâles ont des processus en forme de lamelle ou de mamelon sur les parties méso-ventrales, entre les hanches des pattes intermédiaires. Le métatarse antérieur des femelles est souvent prolongé au-delà de sa jonction avec les tarses. Chez les femelles de certaines espèces, les tibias postérieurs sont garnis sur la face interne de soies anormalement effilées, et sur la face externe de soies moins ramifiées que d’habitude. Les soies plumeuses fémorales ne sont généralement pas très nombreuses. Le propodeum est caréné sur sa face postérieure chez presque toutes les espèces. Genitalia: gonostyli bien développés mais pas de membrane ventrale chez plusieurs espèces examinées.

Les espèces malgaches de ce sous-genre avaient été classées provisoirement par PAULY (1984) dans le sous-genre Nesohalictus CRAWFORD, 1910, lequel s’est révélé plus tard être nettement différencié (PAULY, 1986). Plusieurs espèces gabonaises de Ipomalictus ont été placées ensuite erronément par PAULY (1998) dans le sous-genre Oxyhalictus COCKERELL & IRELAND. Mais celui-ci, après révision du type au Museum du Transvaal, s'est révélé correspondre en réalité aux deux espèces formant le sous-genre Labrohalictus décrit par Pauly 1981 (donc maintenant synonyme de Oxyhalictus). Il était par conséquent nécessaire de classer les nombreuses autres espèces afrotropicales de ce groupe de Lasioglossum dans un nouveau genre à part, Ipomalictus Pauly 1999. Le genre Ipomalictus renferme une quarantaine d'espèces afrotropicales, trois espèces endémiques habitent Madagascar (Pauly et al. 2001), une espèce de l'île de la Réunion est nouvelle, et une espèce a été décrite de l'Inde (Pauly 2001).

photo
Lasioglossum (Ipomalictus) sp
auteur(s) : Pauly A.
Gabon: Ntoum
Ipomalictus sortant d'une fleur de Ipomoea (Convolvulaceae) (photo argentique 1987)
 photo
Lasioglossum (Ipomalictus) sp.
auteur(s) : Pauly A.
Gabon: Ntoum (1987)
Ipomalictus femelle à l'intérieur d'une fleur de Ipomoea (Convolvulaceae) (photo argentique 1987).
 photo
Lasioglossum (Ipomalictus) sp
auteur(s) : Pauly A.
Gabon: Ntoum (1987)
Femelle de Ipomalictus butinant très tôt le matin sur Citrullus lanatus (Cucurbitaceae).
 photo
Lasioglossum (Ipomalictus) sp.
auteur(s) : Nicolas J. Vereecken
R.D. Congo, 24 mars 2009
Femelle de Ipomalictus sur Turnera ulmifolia (Turneraceae)
 photo
Lasioglossum (Ipomalictus) sp.
auteur(s) : Nicolas J. Vereecken
R.D. Congo: Kisantu, 24 mars 2009
Femelle de Ipomalictus dans une fleur de Turnera ulmifolia (Turneraceae). On voit bien sur cette photo la longue langue totalement dépliée vers l'avant et permettant d'atteindre le nectar dans les corolles profondes. On observe une goutte sous la bouche, sans doute pour permettre l'évaporation et la concentration.
 photo
Lasioglossum (Ipomalictus) spp.
auteur(s) : Pauly A.
Gabon (1987)
Ipomoea sp. au bord de la route dans les montagnes du Gabon, biotope privilégié pour récolter les Ipomalictus.
 photo
Lasioglossum (Ipomalictus) spp.
auteur(s) : Pauly A.
Bénin, plage près de Cotonou, juillet 2006
Récolte tôt le matin dans les corolles de Ipomoea pes-caprae, plante favorite des Ipomalictus.
 photo
Ipomalictus_nudatus_F1.jpg
auteur(s) :
 photo
Ipomalictus_nudatus_M1.jpg
auteur(s) :
 photo
Ipomalictus_nudatus_F2.jpg
auteur(s) :
 photo
Ipomalictus_nudatus_F3.jpg
auteur(s) :
Show only this taxa Lasioglossum (Ipomalictus) alluaudi (Vachal 1903)
Lasioglossum (Ipomalictus) alluaudi (Vachal, 1903)
Halictus alluaudi Vachal, 1903 : 392. Holotype FFF : "N. Guinea", Assinie (Alluaud ; MNHNP) examiné.
La localité Assinie ne se trouve pas en Guinée mais en Côte d'Ivoire ("Golfe de Guinée"), sur le littoral près d'Abidjan.
Type illustré ici (T).
Distribution: connues seulement par le type.
carto
Lasioglossum alluaudi
Main sources : Pauly A.
Last update : 26/08/2010
photo
Ipomalictus_alluaudi_F1_Ty.jpg
auteur(s) :
 photo
Ipomalictus_alluaudi_F2_Ty.jpg
auteur(s) :
 photo
Ipomalictus_alluaudi_F3_Ty.jpg
auteur(s) :
 photo
Ipomalictus_alluaudi_F4_Ty.jpg
auteur(s) :
 photo
Ipomalictus_alluaudi_F5_Ty.jpg
auteur(s) :
 photo
Ipomalictus_alluaudi_F6_Ty.jpg
auteur(s) :
Show only this taxa Lasioglossum (Ipomalictus) angusticaudum (Cockerell 1939)
Afrotropical
Show only this taxa Lasioglossum (Ipomalictus) atopterum (Cockerell 1937)
Afrotropical
Show only this taxa Lasioglossum (Ipomalictus) aureotarse (Cockerell 1921)
Afrotropical
Show only this taxa Lasioglossum (Ipomalictus) bowkeri (Cockerell 1920)
Lasioglossum (Ipomalictus) bowkeri (Cockerell, 1920)
Halictus bowkeri Cockerell, 1920: 150, MMM. Holotype: 1MMM, Natal, Winkelspruit, 29.xii.1918 (C.N. Barker) Type au Durban Museum.
Pauly 2001: 150-153.

Distribution: Gambie, Mali, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Togo, Gabon, Guinée Equatoriale, R.D. Congo, Zimbabwe, Mozambique, Zwaziland, Mozambique, Afrique du Sud (Natal, Transkei).

Fleurs butinées. La langue est très allongée et cette espèce est inféodée aux Convolvulaceae qu'elle visite tôt le matin, entre 7h et 9 h. Récoltée communément sur Ipomoea arborescens, Ipomoea pescaprae, Ipomoea involucrata, Ipomoea batatas (Convolvulaceae); quelques spécimens récoltés aussi sur Stachytarpheta angustifolia (Verbenaceae), Sida acuta (Malvaceae), Mangifera indica (Anacardiaceae).
carto
Lasioglossum bowkeri
Main sources : Pauly A.
Last update : 26/08/2010
photo
Ipomalictus_bowkeri_F1.jpg
auteur(s) :
 photo
Ipomalictus_bowkeri_F2.jpg
auteur(s) :
 photo
Ipomalictus_bowkeri_F3.jpg
auteur(s) :
 photo
Ipomalictus_bowkeri_F4.jpg
auteur(s) :
 photo
Ipomalictus_bowkeri_M1.jpg
auteur(s) :
 photo
Ipomalictus_bowkeri_M2.jpg
auteur(s) :
 photo
Ipomalictus_bowkeri_M3.jpg
auteur(s) :
Show only this taxa Lasioglossum (Ipomalictus) creightoni (Cockerell 1908)
Afrotropical
Show only this taxa Lasioglossum (Ipomalictus) drakensbergense (Cockerell 1946)
Afrotropical
Show only this taxa Lasioglossum (Ipomalictus) goniurum (Cockerell 1937)
Afrotropical
Show only this taxa Lasioglossum (Ipomalictus) gossypiellum (Cockerell 1945)
Afrotropical
Show only this taxa Lasioglossum (Ipomalictus) guineabium (Strand 1912)
Afrotropical
Show only this taxa Lasioglossum (Ipomalictus) guineacola (Strand 1912)
Lasioglossum (Ipomalictus) guineacola (Strand, 1912)
Halictus guineacola Strand, 1912 : 267. Type : « Uelleburg » (MNHUB), examiné
Cockerell, 1937 : 104.
Halictus montanus Friese, 1908 : 122, non Crawford 1902. !. Types : « 4FFF, Kilimandjaro, Kibonoto, Kulturzone, iv-v ; 1FFF, 2000-3000m, october » (MNHUB ; MNHNP), examinés.
Friese, 1909 : 142.

Diagnose. C'est l'espèce du sous-genre qui possède la plus forte ponctuation sur le scutum.

Variations :
Variété 1 : corps complètement métallique, inclus le scutum et le metasoma ; taille plus grande que les deux autres ; scutum à ponctuation plus forte, lisse ; tergite 1 à ponctuation à peine plus dense au milieu.
Variété 2: couleur noire, seulement quelques reflets métalliques sur le scutum ; scutum à ponctuation moins forte, lisse ; tergite 1 souvent à ponctuation plus dense au milieu ; antennes du mâle peut-être plus courtes que chez var 1.
Variété 3 : noire, les reflets à peine visibles ; scutum mat chagriné entre les points ; tergite 1 dense au milieu.
Les types de L. montanum et L. guineacola correspondent à la variété 2.

Distribution: Cameroun, Gabon, Guinée Equatoriale, R.P. Congo, R.D. Congo, Uganda (Ruwenzori), Tanzanie (Kilimandjaro).

Fleurs butinées: Les femelles semblent particulièrement apprécier Cogniauxia podolaena (Cucurbitaceae) et les mâles les Hypericaceae (Haronga madagascariensis, Vismia rubescens). Autres fleurs visitées: Elephantopus mollis (Asteraceae), Borreria verticillata (Rubiaceae). La langue n'est pas très longue.
carto
Lasioglossum guineacola
Main sources : Pauly A.
Last update : 26/08/2010
photo
Ipomalictus_montana_v1_F2.jpg
auteur(s) :
 photo
Ipomalictus_montana_v1_F1.jpg
auteur(s) :
 photo
Ipomalictus_montana_v2_F1.jpg
auteur(s) :
 photo
Ipomalictus_montana_v3_F1.jpg
auteur(s) :
 photo
Ipomalictus_montana_v3_F2.jpg
auteur(s) :
 photo
Ipomalictus_montana_v1_F3.jpg
auteur(s) :
Show only this taxa Lasioglossum (Ipomalictus) hancocki (Cockerell 1945)
Lasioglossum (Ipomalictus) hancocki (Cockerell, 1945)
Halictus hancocki Cockerell, 1945 : 472. Holotype : 1MMM « Uganda, Burunga, 29.v.1926 (G.L.R. Hancock ; BMNH), examiné en 1977.
Remarque : appartient au groupe moffati et se reconnaît par le sternite 3 des mâles ornées latéralement de 2 ou 3 soies groupées en long fuseau (fig.).. (voir clés).
Variations : Le type de L. hancocki, les spécimens d’Afrique centrale et du Parc National de la Garamba ont la ponctuation du scutum plus espacée que ceux du Kivu (P.N.A. et Rutshuru).

Fleurs butinées : semble inféodé aux Asteraceae (Emilia coccinea, Ageratum sp., Aspilia africana).

Distribution : espèce d'altitude, récoltée jusque 2450 m au Parc National des Virungas. Cameroun , Gabon, R.D. Congo, Kenya, Rwanda, Burundi.
photo
Ipomalictus_hancocki_M1.jpg
auteur(s) :
 photo
Ipomalictus_hancocki_M2.jpg
auteur(s) :
 photo
Ipomalictus_hancocki_M3.jpg
auteur(s) :
 photo
Ipomalictus_hancocki_M4.jpg
auteur(s) :
 photo
Ipomalictus_hancocki_M5.jpg
auteur(s) :
 photo
Ipomalictus_hancocki_M6.jpg
auteur(s) :
Show only this taxa Lasioglossum (Ipomalictus) macrurops (Cockerell 1937)
Afrotropical
Show only this taxa Lasioglossum (Ipomalictus) matopiense (Cockerell 1940)
Afrotropical
Show only this taxa Lasioglossum (Ipomalictus) milneri (Cockerell 1941)
Afrotropical
Show only this taxa Lasioglossum (Ipomalictus) monsleone (Cockerell 1946)
Afrotropical
Show only this taxa Lasioglossum (Ipomalictus) nairobiense (Cockerell 1945)
Afrotropical
Show only this taxa Lasioglossum (Ipomalictus) nathanae Pauly 2001
Holotype male: S. INDIA, Kerala, Trivandrutn District,
Poonmudi Range, 3000', IX.191 1, T.R.S. Nathan, genitalia
spirit preparation n"'/2.J4 (collection D.B. Baker).
Paratype: rnêmes données.
carto
Lasioglossum nathanae
Main sources : Pauly A.
Last update : 19/6/2010
photo
Ipomalictus_nathanae_MTy1.jpg
auteur(s) :
 photo
Ipomalictus_nathanae_MTy2.jpg
auteur(s) :
 photo
Ipomalictus_nathanae_MTy3.jpg
auteur(s) :
 photo
Ipomalictus_nathanae_MTy4.jpg
auteur(s) :
 photo
Ipomalictus_nathanae_MTy5.jpg
auteur(s) :
 photo
Ipomalictus_nathanae_MTy6.jpg
auteur(s) :
Show only this taxa Lasioglossum (Ipomalictus) nigritellum (Cockerell 1937)
Show only this taxa Lasioglossum (Ipomalictus) nigritinum (Cockerell 1937)
Afrotropical
Show only this taxa Lasioglossum (Ipomalictus) norvali (Cockerell 1939)
Lasioglossum (Ipomalictus) norvali (Cockerell, 1939)
Halictus norvali Cockerell, 1939: 191-192, FFF. Types: 2FFF, Orange Free State, North Bank Halt, Norval's Pont, 14.iv.1934 (J. Ogilvie; BMNH), examiné en 1977. Lectotype: …
Pauly, 2001: 153.

Distribution: Namibie, Botswana.

Fleurs butinées: pas de données;
carto
Lasioglossum norvali
Main sources : Pauly A.
Last update : 26/08/2010
photo
Ipomalictus_norvali_F2.jpg
auteur(s) :
 photo
Ipomalictus_norvali_F3.jpg
auteur(s) :
 photo
Ipomalictus_norvali_F4.jpg
auteur(s) :
 photo
Ipomalictus_norvali_M2.jpg
auteur(s) :
Show only this taxa Lasioglossum (Ipomalictus) nudatum (Benoist 1962)
Lasioglossum (Ipomalictus) nudatum (Benoist, 1962)
Halictus nudatus Benoist, 1962: 122, MMM. Holotype: 1MMM, MADAGASCAR [TAMATAVE], Foulpointe, 28.xi.1957 (F.Keiser; NHMB).
Halictus seyrigi Benoist, 1964: 56, FFF. Holotype: 1FFF, MADAGASCAR [TAMATAVE], Ivondro près de Tamatave, iv.1941 (A.Seyrig; MNHNP)
Halictus antanimorensis Benoist, 1964: 58, FFF. Holotype: 1FFF, MADAGASCAR [TU-LÉAR], Antanimora, i.1937 (A.Seyrig; MNHNP).
Halictus oppidanus Benoist, 1964: 59, FFF. Holotype: 1FFF, MADAGASCAR [TULÉAR], Fort Dauphin, v.1935 (A.Seyrig; MNHNP)
Pauly 2001: 114.

Endémique de Madagascar.
photo
Ipomalictus_nudatum_F2.jpg
auteur(s) :
 photo
Ipomalictus_nudatum_M2.jpg
auteur(s) :
 photo
Ipomalictus_nudatum_M3.jpg
auteur(s) :
Show only this taxa Lasioglossum (Ipomalictus) nyasense (Cockerell 1945)
Afrotropical
Show only this taxa Lasioglossum (Ipomalictus) palapyense (Cockerell 1942)
Afrotropical
Show only this taxa Lasioglossum (Ipomalictus) pinnatum (Vachal 1910)
Afrotropical
Show only this taxa Lasioglossum (Ipomalictus) reenenicum (Cockerell 1941)
Afrotropical
Show only this taxa Lasioglossum (Ipomalictus) reticulellum (Cockerell 1946)
Afrotropical
Show only this taxa Lasioglossum (Ipomalictus) rubritarse (Cockerell 1937)
Afrotropical
Show only this taxa Lasioglossum (Ipomalictus) rufomarginatum (Cockerell 1937)
Show only this taxa Lasioglossum (Ipomalictus) shendicum (Cockerell 1945)
Afrotropical
Show only this taxa Lasioglossum (Ipomalictus) speculum (Benoist 1964)
Madagascar
Show only this taxa Lasioglossum (Ipomalictus) subterminale (Cockerell 1941)
Afrotropical
Show only this taxa Lasioglossum (Ipomalictus) ufiomicum (Cockerell 1945)
Afrotropical
Show only this taxa Lasioglossum (Ipomalictus) ugandicum (Cockerell 1945)
Lasioglossum (Ipomalictus) ugandicum Cockerell, 1945
Halictus ugandicus Cockerell, 1945 : 521. Holotype : 1MMM, Ouganda, Entebbe, 15.iii.1913 (C.C. Gowdey ; BMNH), examiné 1977.
photo
Ipomalictus_ugandicum_M1.jpg
auteur(s) :
 photo
Ipomalictus_ugandicum_M2.jpg
auteur(s) :
Show only this taxa Lasioglossum (Ipomalictus) urenae Pauly 2001
Holotype FFF : MADAGASCAR [FIANARANTSOA] Ranomafana, iii. 1994, sur fleurs de Urena lobata (Malavaceae), leg. A.Pauly.
Show only this taxa Lasioglossum (Ipomalictus) xanthopoides (Friese 1925)
Afrotropical

Références


Pauly A. 1986. Les abeilles de la sous-famille des Halictinae en Nouvelle-Guinée et dans l'Archipel Bismarck (Hymenoptera: Apoidea: Halictidae). Zoologische Verhandelingen, Leiden, 227: 1-58.


Pauly A., Brooks RW., Nilsson LA., Pesenko YA., Eardley CD., Terzo M., Griswold T., Schwarz M., Patiny S., Munzinger J., Barbier Y. 2001. Hymenoptera Apoidea de Madagascar et des îles voisines. Annales du Musée royal de l'Afrique centrale (Sciences Zoologiques), Tervuren (Belgique), 286: 1-406.
  Pauly, A. 1984. Classification des Halictidae de Madagascar et des îles voisines. 1. Halictinae (Hymenoptera Apoidea) . Verhandlungen der Naturforschenden Gesellschaft in Basel, 94 : 121-156.
 
Pauly, A. 1998. Hymenoptera Apoidea du Gabon. Annales Sciences zoologiques, Musée royal de l'Afrique centrale, 282: 1-121.

Pauly, A. 2001. Ipomalictus Pauly, 1999, sous-genre de Lasioglossum nouveau pour la Région Orientale, avec des notes sur quelques espèces afrotropicales (Hymenoptera : Halictidae). Bulletin de l’Institut royal des Sciences naturelles de Belgique, Entomologie, 71 : 145-154.