Home >> Belgium & neighboring regions >> Halictidae Retour page mère
Sphecodes gibbus
(Linnaeus 1758)
Auteurs(s) : Pauly A.
SYNONYMIE. Sphex gibba Linnaeus, 1758; = Apis glabra Füessly, 1775; = Andrena ferruginea Olivier, 1789; = Apis gibbosa Christ, 1791; = Melitta picea Kirby, 1802; = Melitta sphecoides Kirby, 1802; = Andrena austriaca Fabricius, 1804; = Dichroa analis Illiger, 1806; = Sphecodes apicatus Smith, 1853; = Sphecodes nigripennis Morawitz, 1876; = Sphecodes sutor Nurse, 1903; = Sphecodes gibbus var rufispinosus Meyer, 1920; = Sphecodes gibbus var. turcestanicus Meyer, 1920; = Sphecodes nippon Meyer, 1922; = Sphecodes castilianus Blüthgen, 1924; = Sphecodes lustrans Cockerell, 1931; = Sphecodes pergibbus Blüthgen, 1938.

DIAGNOSE. Grande espèce. Mâle très facile à distinguer par les gonostyli bifides et ornés de longues soies. Femelle avec le vertex très distinctement ponctué, la ponctuation du scutum forte et éparse. Elle diffère de S. monilicornis par la tête plus large; de S. reticulatus par le vertex plus largement ponctué et la base du tergite 2 à ponctuation moins dense.
DISTRIBUTION. Toute l'Europe jusque 63°N; vers l'est jusqu'en Asie, vers le sud jusqu'en Afrique du Nord.
HABITAT. Tous les milieux où niche son hôte principal Halictus rubicundus. Toute la Belgique, même la Haute Ardenne.
PHENOLOGIE. Les femelles volent du printemps au début de l'automne, les mâles apparaissent fin juin.
HOTES : la plupart des hôtes appartiennent au genre Halictus. Le principal hôte en Angleterre (Falk 2015) et probablement aussi en Belgique est Halictus rubicundus. Westrich (1989) signale H. quadricinctus, H. rubicundus et H. sexcinctus. Bogusch (2003) confirme Halictus simplex et indique comme hôte probable Lasioglossum malachurum. Plusieurs femelles capturée à Braine le 19 juin 1900 en compagnie de Halictus quadricinctus sont aussi grandes que celles de S. albilabris.
STATUT. Très commun.

Cartes

Afficher en grand

Photos

Afficher en grand